home Brazzaville, Congo Visite d’Etat du président Sassou en Angola : Brazzaville et Luanda: le dégel!

Visite d’Etat du président Sassou en Angola : Brazzaville et Luanda: le dégel!

Arrivée du Président Sassou en Angola | Pedro Parente
Arrivée du Président Sassou en Angola | Pedro Parente

Le président de la République, Denis Sassou-Nguesso, effectue, du 30 mars au 1er avril 2015, une visite d’Etat à Luanda, capitale de la République d’Angola, à l’invitation de son homologue, le président José Eduardo Dos Santos. Selon un communiqué publié par le service de communication du Ministère des affaires étrangères et de la coopération, cette visite d’Etat a pour objectif «le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays».

Au terme de cette visite, il y aura la signature d’un accord dans le domaine de la défense, qui prévoit l’échange des expériences et d’autres actions dans le domaine de la formation. La visite d’Etat du président congolais en Angola est un signe que les relations entre les deux pays voisins sont au beau fixe.

L’incident militaire du 14 octobre 2013, au village Pangui, dans le district de Kimongo (département du Niari), à la frontière avec le Cabinda, territoire faisant partie de l’Angola, est maintenant loin derrière ces deux pays qui avaient choisi la voie diplomatique et pacifique, pour régler leur contentieux frontalier. Une réunion conjointe des délégations gouvernementales du Congo et d’Angola s’était, en effet, tenue, du 14 au 15 mars 2014, à Tchiowa, chef-lieu du Cabinda, province angolaise enclavée entre la RDC et le Congo-Brazzaville.

Seulement, la 7ème session de la grande commission mixte Angola/Congo, prévue à Brazzaville, n’avait pas pu siéger. Par ailleurs, la visite d’Etat du président congolais à Luanda, prévue avant fin décembre 2014, n’avait pas pu avoir lieu. Ce qui a laissé entendre qu’entre Brazzaville et Luanda, c’était le froid. La visite officielle du président Eduardo Dos Santos, à Kinshasa, le 19 janvier dernier, auprès de son homologue Joseph Kabila, était vue comme un pied de nez à Brazzaville, au moment de la brouille avec Kinshasa, relativement à l’opération de police «Mbata ya bakolo».
En réalité, la diplomatie a ses coutumes. La rencontre des chefs d’Etat congolais et angolais était conditionnée par la tenue de la commission mixte, afin d’apprêter les accords à signer. La dernière fois que le président Sassou-Nguesso était à Luanda, c’était le 26 juin 2014, pour participer au mini-sommet tripartite entre l’Angola, le Congo et le Tchad.

Finalement, la 7ème session de la grande commission mixte Angola/Congo a eu lieu, du 26 au 28 mars dernier, à Luanda, pour analyser l’état actuel des relations et le degré de mise en œuvre des engagements et des décisions de la réunion de 2010. La délégation gouvernementale congolaise était conduite par Basile Ikouebé, ministre des affaires étrangères et de la coopération, et comprenait, entre autres, Charles-Richard Mondjo, ministre chargé de la défense.

De source proche du Ministère angolais des relations extérieures, la commission mixte s’est penchée sur des questions ayant trait aux secteurs des affaires étrangères, de la défense et de sécurité, des frontières, des transports (maritime et ferroviaire), de la pêche, des télécommunications, du tourisme, de la construction et planification urbaine, du commerce, du pétrole, de la géologie, des mines et de l’énergie. Des questions des domaines de la culture, communication, éducation, sports et promotion de la femme seront également abordées par les deux parties. C’est ainsi qu’à l’occasion de la visite d’Etat du président congolais, un accord dans le domaine de la défense sera signé. «Nous voulons que cette commission bilatérale, qui culminera avec la visite du président Denis Sassou-Nguesso, puisse marquer une nouvelle étape dans les relations entre Luanda et Brazzaville», a dit Joaquim do Espirito Santo, directeur au Ministère des relations extérieures.

LASEMAINEAFRICAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils