Vingt-deux Indiens interdits d’entrer au Congo-Brazzaville

département de la Sangha

©DR

Le 17 septembre dernier, vingt-deux ressortissants indiens ont été refoulés vers le Cameroun, leur lieu de provenance, par les services d’immigration du département de la Sangha.

Ces hommes et ces femmes, munis de visas délivrés par le consulat du Congo au Cameroun, avaient tenté d’entrer au Congo depuis le 15 septembre dernier, par la localité de Tala-Tala.

Partis du Cameroun à bord d’une pirogue de grande capacité, dénommée «Air Moukounounou», ils sont arrivés à Ouesso au milieu de la nuit du 16 au 17 septembre.

A noter que Moukounounou est le nom d’une localité camerounaise.

Leur nombre a poussé les services d’immigration à vouloir connaître le mobile de leur arrivée au Congo. Selon eux, ils souhaiteraient prospecter le marché de vente des mèches de cheveux.

Cette raison a été jugée peu convaincante par les services d’immigration, qui ont décidé de refuser l’entrée des vingt-deux Indiens sur le territoire national.

(Source)

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CamerounCongoIndiens

Related Articles

Télécommunications : la Chine entend accompagner le Congo dans la fibre optique

ZTE, société chinoise spécialisée dans l’internet à haut débit affiche sa volonté d’œuvrer auprès du gouvernement pour assurer la connexion

Brazzaville : Un fou met feu au lycée Pierre Savorgnan de Brazza

Selon des témoignages, le feu a été allumé par un déséquilibré mental qui n’est pas à son premier forfait. Un

Congo : Charles Zacharie Bowao a-t-il écrit au président de la République?

A défaut d’obtenir le document de son initiateur  présumé, il circule sur le Net, à la signature de Charles Zacharie

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils