VIDÉO – Un Gambien se noie sous les yeux des Italiens qui l’insultent

VIDÉO – Un Gambien se noie sous les yeux des Italiens qui l’insultent

Un homme de nationalité gambienne s’est noyé dimanche dernier dans le Grand Canal de Venise, sous le regard voire les rires d’une centaine de passants, rapporte aujourd’hui France 24. L’homme avait fui son pays pour l’Italie, où il vivait depuis deux ans en tant que réfugié. Il s’est jeté de lui-même dans le canal, semble-t-il pour se suicider.

Dans les bateaux de transport sur l’eau, des témoins de la scène ont sorti leur téléphone pour prendre des images de la scène, d’autres ont insulté l’homme en train de se noyer. Plusieurs vidéos du sordide évènement ont été publiées sur les réseaux sociaux. Sur l’une des vidéos, une personne se met à crier en italien « Afrique ! Afrique ! » D’autres insultes ont fusé : « c’est une merde », « allez, rentre chez toi », « il est stupide, il veut mourir » peut-on entendre.

Personne ne s’est jeté à l’eau pour secourir. Deux bouées ont été lancées, le jeune Gambien s’en est approché mais ne les a pas saisies. A l’arrivée des secours, quelques instants plus tard, il était déjà décédé.

Le directeur local de la Société nationale de sauvetage affirme dans le journal local, le Corriere del Veneto : « Je ne veux pas accuser qui que ce soit, mais peut-être que quelque chose de plus aurait pu être fait pour le sauver. » Dans l’eau qui était à cinq degrés, il ne servait à rien de jeter une bouée à l’homme sans doute paralysé par la température. Il aurait fallu à la place, selon le directeur, tenter de saisir l’homme et de le hisser hors du canal.

Avec Le Figaro


Tags assigned to this article:
GambieItalie

1 comment

Write a comment
  1. Polette
    Polette 28 janvier, 2017, 18:10

    Afrique mn non afrique quand sortirons de cette merde? ????? Je n’accuse aucun peuple sur cette tere ! Ma che non posso lasciare un essere vivente murire cosi ho vergogna di questa pianeta

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils