home Afrique, International VIDÉO – Togo : Adébayor, un soutien à Faure Gnassingbé qui fait polémique

VIDÉO – Togo : Adébayor, un soutien à Faure Gnassingbé qui fait polémique

Emmanuel Adebayor
L’internationale togolais, Shéyi Emmanuel Adébayor

Le Togo est en plein période électorale. La campagne pour l’élection présidentielle va prendre fin ce jeudi. A deux jours de la fin de cette campagne, l’internationale togolais, Shéyi Emmanuel Adébayor a annoncé dans une vidéo qu’il soutient le président sortant, Faure Gnassingbé. Une annonce qui défraie la chronique ce mercredi à Lomé.

Dans la vidéo postée mardi soir sur les réseaux sociaux, Emmanuel Adébayor indique avoir constaté que le Togo est plus heureux et a beaucoup progressé.

« Moi ce que je vois est que le pays est plus heureux, a beaucoup progressé dans plusieurs domaines au point d’être admiré par d’autres pays africains. Quand je parle avec mes amis dans le championnat, la Premier League, ils me disent qu’ils veulent visiter notre beau pays le Togo. Notre beau pays qui a progressé ces dernières années », fait remarquer le capitaine des Eperviers.

L’attaquant de Tottenham indique que le pays doit être une terre d’opportunité pour ses citoyens. « … Et je fais confiance à son excellence Faure Gnassingbé pour unir le pays et bâtir une grande nation », a déclaré Adébayor.

Dans la suite de sa déclaration, le footballeur appelle à construire le Togo à l’unissons. Il s’engage à s’impliquer dans les efforts pour aider le Togo à se développer dans les années à venir.

La polémique d’un soutien incompréhensible

Si les communicateurs du parti Union pour la République (UNIR, au pouvoir) ont vite ventilé cette vidéo sur les réseaux sociaux, c’est plutôt du regret et du dégoût que la plupart des togolais ont ressenti en voyant un footballeur, considéré parfois comme le seul espoir du pays se lancer dans des considérations partisanes.

Dans les rues de Lomé, le débat est vif. D’aucuns se demandent si Emmanuel Adébayor s’est également fait acheter par un régime qui a dépensé des milliards de Fr CFA cette année pour se maintenir au pouvoir, alors que les revendications des travailleurs de la fonction publique sont restées sans suite et que le dilatoire a été le moyen le mieux utilisé pour reporter la crise sociale à plus tard.

C’est ainsi que sur Facebook, un internaute se demande si Adébayor a également reçu les deux milles francs d’UNIR (montant distribué généralement lors des meetings du pouvoir, ndlr) pour se prêter à ce jeu. Le parti présidentiel n’arrivant toujours pas à se départir de son image d’acheteur de conscience et de corrupteur et surtout pour le fait que tous les soutiens du président ne le font que pour de l’argent.

Mais cette question qui n’a pas raison d’être vu le salaire du joueur dans son club actuel témoigne de l’incompréhension face à un parti pris d’une star, qui jusque-là a été l’objet d’admiration au niveau de tous les togolais de tous bord politique.

C’est carrément la déception pour certains qui ont la certitude qu’Adébayor est plus connu à l’extérieur du pays que le président de la république lui-même. « Adébayor choisit la dictature et oublie la misère du peuple togolais », a déclaré un Zémidjan qui se demande si la star du football togolais a déjà oublié tous les problèmes qu’il a connu dans sa carrière sous le régime.

« Est-ce parce qu’un président fait bien qu’il doit s’éterniser au pouvoir ou le confisquer pour lui seul ? », s’est demandé un autre.

Un autre jeune de Kodjoviakopé, quartier dans lequel a grandi Adébayor adresse certaines questions à Adébayor : « Brother Manu. Comme tu vois que Faure fait bien, pourquoi tu as fui Lomé pour Accra et pourquoi tu n’as pas investi au Togo et c’est au Ghana tu as laissé tous tes biens ? »

Adébayor perdra une grande partie de ses fans

Depuis qu’il est arrivé au sommet de sa carrière à partir de 2006 et qu’il connait des succès éclatant jusqu’à ce jour, Emmanuel Adébayor ne s’était mêlé de la politique intérieur du Togo et il n’avait jamais soutenu, de façon solennelle une tendance politique et il était le bienvenu dans tous les camps qui se disputent la tête du pays. Mais son soutien annoncé pour Faure Gnassingbé va entacher la réputation de ce footballeur et Adébayor doit être certain qu’il a perdu une frange partie de ses fans au pays.

A Lomé, la popularité de la star du football togolais est portée par les Zémidjan (Taxi-moto) qui admirent son succès et tout ce qu’il faut pour que le Togo brille à l’international. Les mêmes taxi-motos, pour la plupart sont des militants de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le parti le plus radical de l’opposition togolaise. En cette période électorale, il sera impossible pour ces Zémidjan de préférer leur admiration pour lui et le choix à porter sur leur candidat, Jean-Pierre Fabre qui n’a jamais été en si bonne position lors d’une élection présidentielle au Togo.

Pour d’autres jeunes, Adébayor s’est complètement grillé en se soutenant le régime sous lequel le football peine à se développer pour que d’autres stars puissent émerger comme lui.

La campagne électorale se poursuit jusqu’à ce jeudi. Outre le candidat du pouvoir, Faure Gnassingbé, 4 candidats de l’opposition sont en course à savoir Jean-Pierre Fabre (Chef de file de l’opposition), Gerry Taama, Aimé Gogué et Mohamed Tchassona Traoré.

L’élection a lieu le samedi 25 avril prochain.

© OEIL D’AFRIQUE

TAGS:
Photo du profil de Oeil D'Afrique

Oeil D'Afrique

Site panafrician. Journal en ligne avec des correspondants dans les grandes villes africaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils