Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

VIDÉO – Rama Yade à Vanessa Burggraf dans ONPC : “Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Albert Camus…”

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

Samedi 28 janvier, Rama Yade était l’invitée politique du talk-show On n’est pas couché sur France 2 afin de parler de sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. Au cours de son interview, la femme politique de 40 ans a échangé quelques mots très durs avec la journaliste Vanessa Burggraf.

En effet, alors que l’intervieweuse cherchait à savoir avec insistance pourquoi Rama Yade se présentait à cette élection alors qu’elle aurait selon elle “zéro chance de gagner” (une remarque qui a fait tiquer Laurent Ruquier à la lumière de l’avènement de Donald Trump), la principale intéressée a lâché sans prendre de gants : “Laissez-la parler Laurent. Comme disait Albert Camus, la bêtise insiste toujours, donc laissez insister !” Une sortie qui a amusé Laurent Ruquier et le public, mais qui a mis Vanessa Burggraf hors d’elle. “Alors ça, je vais vous dire, je trouve ça vraiment détestable. Vous ne pouvez pas me dire la bêtise je sais pas quoi, je trouve ça détestable ! Ne me prenez pas pour une idiote, ne me prenez pas pour une idiote ! Là vous êtes absurde, comme votre candidature elle est absurde !“, a-t-elle aussitôt réagi face à une Rama Yade souriante.

Dans ce contexte, la femme politique a expliqué à son interlocutrice, alors que celle-ci ne cachait pas sa vexation : “Vous ne pouvez pas regarder quelqu’un qui est en campagne depuis un an, qui a élaboré un projet politique, qui a traversé le pays, qui a récolté deux tiers de ses parrainages, qui n’ignore pas la part sacrificielle de cet engagement, vous ne pouvez pas venir devant moi et me dire ‘vous avez zéro chance’ ! Pas quand Donald Trump a été élu contre vos diagnostics, pas quand François Fillon a été élu contre vos diagnostics, pas quand Benoît Hamon est sorti premier du premier tour malgré vos diagnostics. Je crois vraiment que vous devriez être un peu plus modeste !

 
[GARD align=”center”]

Laissez un commentaire