home International VIDÉO – « ONPC » : la journaliste Vanessa Burggraf se fait recadrer par l’ancienne ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem

VIDÉO – « ONPC » : la journaliste Vanessa Burggraf se fait recadrer par l’ancienne ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem


Moment de solitude samedi soir pour Vanessa Burggraf, la chroniqueuse de l’émission de France 2 ‘ »On n’est pas couché ». Face à l’ancienne ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem, la journaliste, visiblement mal préparée, a enchaîné les approximations, provoquant la colère de la responsable politique.

« Je suis furieuse ! », a lancé la candidate à Villeurbanne lors des prochaines élections législatives, accusant son interlocutrice de relayer des fake news. Sous les applaudissements du public.
« O-i-g-n-o-n »

Interrogée sur son bilan à la tête au ministère de l’Education, l’ex-patronne de la rue de Grenelle a été interpellée sur sa « réforme de l’orthographe ». Mais l’échange avec Vanessa Burggraf a très rapidement tourné au jeu de massacre:

 » – Vous pensez que le français est absolument essentiel alors vous avez dû vous réjouir car dans les nombreuses réformes que j’ai menées, il y avait la réforme des programmes…
– Hmm, j’ai vu votre réforme de l’orthographe… Moi ça m’a atterrée… »

Une remarque qui a provoqué l’ire de la ministre, à la fois hilare et choquée. « Franchement, excusez-moi mais là… Vanessa, Vanessa, je n’ai jamais mené de réforme de l’orthographe ! C’est une fake news. Ce n’est pas possible, vous vous rendez compte ! ».

Et Vanessa Burggraf de tenter de s’expliquer : « Dans l’école de ma fille, je suis désolée, il y a des dictées où on enlève l’accent circonflexe, les petits tirets et le mot ‘oignon’ on ne l’écrit plus o-i-g-n-o-n, on l’écrit o-g-n-o-n! »

« Je ne veux pas vous mettre en difficulté »

« Je n’en reviens pas […] Je n’en rajoute pas je ne veux pas vous mettre en difficulté, on va oublier cette discussion », réplique la ministre, excédée.
 » – Donc vous n’avez pas fait la réforme de l’orthographe ? Tout cela c’est un mensonge ? Donc cela c’est un fake-news ?
– Mais évidemment. Tout comme je n’ai pas imposé l’apprentissage obligatoire de l’arabe au CP. Vous y avez aussi cru peut-être? »
– Mais vous y étiez favorable… »

De quoi faire bondir Najat Vallaud-Belkacem :
« Cela fait trois ans que je suis sujette à toutes les fake news, à tous les mensonges, à toutes les insanités de la terre et vous, vous êtes journalistes et vous tombez dedans ! Et vous relayez ça ? Comprenez que je sois furieuse ! »
Une réforme datant de… 1990

En effet, la « réforme de l’orthographe » évoquée par Vanessa Burggraf n’est pas imputable à l’ancienne ministre.

Votée par l’Académie française en 1990, cette réforme de l’orthographe, qui concerne quelque 2.400 mots, avait créé la polémique début 2016… et mis le ministère dans l’embarras. Face à la gronde d’une partie des professeurs et des parents d’élèves, Najat Vallaud-Belkacem avait très rapidement rappelé qu’il « ne revient pas au ministère de l’Éducation nationale de déterminer les règles en vigueur dans la langue française », dans un communiqué publié sur son site.

« Pas moins de trois anciens ministres de l’éducation nationale et un ancien ministre de l’enseignement supérieur ont créé et alimenté une polémique absurde à propos d’une réforme de l’orthographe qui n’existe pas. Plus grave, ils ont sciemment induit en erreur les médias et l’opinion publique en assimilant cette réforme imaginaire à la réforme, bien réelle celle-ci, qui concerne le collège et, plus largement, toute l’école de la République », avait également indiqué Najat Vallaud-Belkacem dans une tribune publiée par « Le Monde ».

Des mises au point qui, semble-t-il, avaient échappé à Vanessa Burggraf.

© L’Obs

Sur le même sujet

VIDÉO – Rama Yade à Vanessa Burggraf dans ONPC : « Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Albert Camus… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils