VIDÉO – « Merci mon fils! »: l’émotion du père de Tony Yoka, sacré en super-lourds

VIDÉO – « Merci mon fils! »: l’émotion du père de Tony Yoka, sacré en super-lourds

Le boxeur franco-congolais Tony Yoka a été sacré champion olympique des super-lourds (+91 kg) en battant en finale le Britannique Joe Joyce, dimanche à Rio.
Yoka, âgé de 24 ans, clôt ainsi l’exceptionnelle moisson française en boxe à Rio avec six récompenses (2 or, 2 argent, 2 bronze). Il imite aussi sa compagne Estelle Mossely, titrée vendredi chez les -60 kg, 16 ans après le dernier or olympique français de Brahim Asloum à Sydney.
Champion du monde en titre, Yoka a tenu son rang sur le ring du Rio Centro 6 face au Britannique de 30 ans, qu’il avait d’ailleurs battu sur la route de son sacre planétaire l’an passé. Fils d’un boxeur professionnel d’origine congolaise, Yoka a quasiment toujours vécu gants aux poings et récolte la récompense d’un parcours déjà exemplaire. Son père l’a d’ailleurs chaleureusement remercié dans les tribunes. « Merci mon fils! Merci! », lui a-t-il lancé, en larmes. Des images belles à voir.

Tags assigned to this article:
Tony Yoka

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils