home Brazzaville, Congo VIDÉO – L’Obélisque de Moungali: Le ministre de la culture rassure la population sur la rumeur de la stèle

VIDÉO – L’Obélisque de Moungali: Le ministre de la culture rassure la population sur la rumeur de la stèle

Le ministre de la culture et des Arts, M. Léonidas Carel Mottom Mamoni, a rassuré le 04 juillet, toute la population de  Brazzaville qu’« il n y a rien de dramatique et de mystique sur la stèle  de l’arrondissement 4 Moungali » qui, selon la rumeur infondée jailli le sang.

Le ministre de la culture et des Arts, M. Léonidas Carel Mottom Mamoni, a rassuré le 04 juillet, toute la population de  Brazzaville qu’« il n y a rien de dramatique et de mystique sur la stèle  de l’arrondissement 4 Moungali » qui, selon la rumeur infondée jailli le sang.

Il s’agit d’une stèle, a dit M. Mottom Mamoni   dans laquelle, il se trouve une structure métallique, qui avec le temps prend nécessairement la rouille ; «ce qui se passe ici, se passe dans nos maisons ». Il faut que les congolais sortent de la psychose  qui a pu être créée, suite à cette tâche de dilatation de rouille.

C’est aussi l’occasion d’interpeller la République pour dire que «lorsque nous érigeons ce type de stèle, il faut en même temps mettre à la disposition du ministère de la culture et  des mairies des moyens nécessaires pour l’entretien. Nous ne pouvons pas le construire et le laisser orner simplement la ville  sans mettre en place une dynamique d’entretien  qui permette de continuer à garder en bon état  cette stèle».

Lorsque vous faites le tour de la stèle, vous vous rendrez compte que vous avez les mêmes tâches  mais cette fois pas jaunâtre mais blanche et là, de quoi s’agit –il ?  C’est de l’eau, donc il n y a rien de grave !  «  Je voudrais au nom du gouvernement de la République m’enquérir  de cette situation.

De son côté, le  représentant  de la société coréenne, dénommée «  MOP », M. So-Yang a expliqué que  ce liquide qui jailli  de l’obélisque est dû à la composition du  béton et du  fer  qui produit  la rouille. «   Non ! Ce n’est pas du sang », a-t-il insisté.

Pour sa part, le  technicien congolais de la même société, M .  Armand Yombi Eboungou, a précisé que   la stèle a des joints, il peut y avoir des infiltrations d’eau. « Si celle-ci est accumulée, elle cherche un endroit  pour sortir, voilà pourquoi  aujourd’hui nous avons la rumeur qui circule dans la ville que c’est le sang qui coule  de cet ouvrage », a  ajouté M. Yombi Eboungou, concluant qu’Il n’ya pas de miracle, c’est scientifique.

Le ministre de la culture et des arts était accompagné des maires l’arrondissement 4 Moungali, M. Benjamin Loukakou et celui de  l’arrondissement 3 Poto-Poto, M. Jacques  Elion. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils