VIDÉO – FRANCE : Si le Congo rate l’alternance démocratique en 2016, la faute reviendra à l’opposition

VIDÉO – FRANCE : Si le Congo rate l’alternance démocratique en 2016, la faute reviendra à l’opposition

Plusieurs Congolais aspirent à l’alternance politique en 2016, surtout l’opposition qui la réclame à tout prix. Mais, l’opposition commet la maladresse de penser que l’alternance politique doit être facilitée par le pouvoir, oubliant que c’est elle qui en est actrice principale. Il est une évidence que si l’alternance politique échoue en 2016 au Congo-Brazzaville, la faute reviendra à l’opposition pour n’avoir pas su jouer son rôle.

Bagarre lors d’une réunion de l’opposition congolaise à Paris ce 21 mars 2015 


L’opposition congolaise conduite par Congo Ya Sika a organisé une réunion sur la participation ou non au dialogue à Brazzaville. 2 participants en sont venus aux mains, Toussaint Mavoungou Tchapi et Itoua Okongo 


Tags assigned to this article:
CongoFranceopposition

1 comment

Write a comment
  1. Juste
    Juste 27 mars, 2015, 00:43

    C’est vraiment perplexe, tout ce qui se passe.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils