VIDÉO – Congo : Un camion de livraison de boisson se renverse dans le Mayombe

VIDÉO – Congo : Un camion de livraison de boisson se renverse dans le Mayombe

Samedi 14 août 2015, un camion semi-remorque de la société Bralico (Brasserie et limonaderie du Congo), chargé de casiers de bière et de jus, partait de Madingou. Roulant à vive allure, il a tenté d’éviter un véhicule roulant en sens inverse, à un virage non loin du village Mpounga (district de Mvouti), dans le Mayombe. Malheureusement, la semi-remorque s’est renversée, en partie, avec tout son contenu. En un rien de temps, le lieu de l’accident s’est transformé en lieu de fête, car la semi-remorque a été vidée de sa cargaison de boisson par les automobilistes et les passagers roulant dans les deux sens de la route nationale n°1.

Ils n’ont pas hésité à s’emparer des casiers… «qui tombaient du ciel». Une façon de célébrer, à leur manière, la fête de l’indépendance. Mais, un malheur ne venant jamais seul, un véhicule de la société Express Afrique a percuté la semi-remorque, avant d’être, à son tour, percuté par une voiture appartenant à la société de téléphonie mobile Azur. Excepté les dégâts matériels importants enregistrés, on ne  déplore aucun mort, ni blessé


Tags assigned to this article:
boissoncamionMayombe

1 comment

Write a comment
  1. JDM
    JDM 20 août, 2016, 00:20

    La même histoire se répète un peu partout en Afrique, ces sociétés qui se font d’mpressionnantes benefices n’investissent pas souvent l’entretient des véhicules , d’avions ou des navires . Le ferry qui fait Brazzaville -Kinshasa, les avions ou les trains ne sont pas régulièrement révisés, le chemin de fer Pointe Noire – Brazzaville qui devrait se faire en 6 heures de temps n’a pas réellement été modernisé et , la même situation se répète en Mauritanie, en effet la société SNIM qui pompe le fer ce pays depuis des annéesne veut pas investir pour moderniser la voie ferrée zouerate-Nouadhibou alors deux fois ou trois fois par jour un train de plus 100 wagon emprunte cette voie .

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils