[VIDÉO] CHU de Brazzaville : les chambres des malades envahies par des insectes

CHU de Brazzaville : les chambres des malades envahies par des insectes © Capture de la vidéo

Après un mystérieux hibou qui a semé la panique au service de Neurologie du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brazzaville en octobre dernier, la direction du plus grand centre hospitalier du Congo a dû combattre une nuée exceptionnelle de moucherons.

C’est un phénomène unique. Bilan explicité par les patients : des moucherons morts ou vifs retrouvés « dans les repas, les bouches, dans les nez quand ils dorment la nuit, etc. ». Ils sont partout, dans les lits, les placards, les meubles… Ils viennent se noyer dans les verres ou les tasses, sautent sur les tables et sur les fenêtres. La seule parade pour être à l’abri reste la moustiquaire.

Cette vidéo réalisée par des familles des patients a de quoi interpeller : « Imaginez, vous avez une perfusion dans le bras ou ailleurs et vous vous agitez pour chasser ces insectes qui volètent dans tous les sens… ».

Avec Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CHUCHU de BrazzavilleCongoSante

Related Articles

Congo : le fisc traque le patrimoine des fonctionnaires

Les fonctionnaires de l’Etat, professionnels du secteur privé et propriétaires fonciers, ont jusqu’au 31 juillet 2016 pour déclarer leurs revenus

Les travailleurs congolais appellent à la réduction du train de l’Etat

Le secrétaire général de la Confédération syndicale du Congo (CSC), Daniel Mongo, dans une déclaration rendue publique mardi à Brazzaville,

Congo Brazzaville: le mariage traditionnel, escroquerie ou exhibition de la puissance financière?

Au Congo Brazzaville, le montant de la dot défini par le code de la famille, en vigueur depuis 1984 est

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils