VIDÉO – Agression d’une danseuse : Koffi s’excuse et regrette « au plus profond de [lui]-même »

VIDÉO – Agression d’une danseuse : Koffi s’excuse et regrette « au plus profond de [lui]-même »

Interpellé puis expulsé du Kenya après avoir agressé une danseuse de son groupe, la star congolaise de la chanson Koffi Olomide a présenté ses excuses dimanche 24 juillet.

Invité sur le plateau de l’émission « Karibu Variétés » diffusée sur la télévision publique congolaise, le chanteur a déclaré « regretter » son geste, évoquant « un moment d’égarement ».   

« J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais », a fait savoir le patron du groupe Quartier Latin international.

Le chanteur a été filmé vendredi donnant un coup de pied à l’une de ses danseuses alors qu’il venait d’arriver au Kenya où il devait livrer un concert.

« Sur le moment, je ne pouvais pas calculer. Je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, il y a eu quelque chose derrière moi, et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Aux femmes qui savent combien je les aime, je demande pardon pour ces dix secondes cruelles pour ma vie », a affirmé l’artiste.     

Interrogé sur les circonstances qui l’ont conduit à poser ce geste, Koffi Olomide a refusé de commenter.

Vous pouvez suivre la vidéo où Koffi Olomide s’excuse.

« Je ne veux pas parler. Je suis venu demander pardon aux mamans du fond de mon cœur », a-t-il indiqué, demandant à la présentatrice de l’émission d’inviter les danseuses de son groupe sur son plateau pour raconter ce qui s’est passé à Nairobi. 

Koffi Olomide a également présenté ses excuses auprès de la danseuse qu’il a violentée.

« Je demande pardon à ma danseuse Pamela. Elle a beau être danseuse, mon employée mais je lui demande pardon pour mon geste. [S’adressant à la présentatrice de l’émission] Un jour, si tu reçois dans ton émission mes danseuses, elles te diront sûrement pourquoi j’ai été emmené à agir comme ça, même si ce n’est pas une raison », a-t-il souligné.

A la suite de l’agression de la danseuse de son groupe, Koffi Olomide a été interpellé par la police kenyane avant d’être expulsé vers la RDC.


Tags assigned to this article:
Koffi olomide

5 comments

Write a comment
  1. Khad
    Khad 24 juillet, 2016, 17:00

    C’est dommage !

    Reply this comment
  2. Kona
    Kona 24 juillet, 2016, 18:07

    C’est facile de s’excuser après avoir commis un geste ignoble envers une femme. Ehhhhh koffi i on ne frappe pas une femme. Il faut arrêter vos explications à deux balles à la con.

    Reply this comment
  3. NESTOR DODO DYSSONGO
    NESTOR DODO DYSSONGO 25 juillet, 2016, 20:17

    KOFFI OLOMIDE me fait pitié quand il parle de pardon auprès de toutes les femmes qui le connaissent et qui l’aiment.Et pourtant il a donné un coup de pieds d’une manière éhontée à une personne qui est salariée de son groupe;Le quartier Latin International.En droit de travail le contrat de travail lie deux personnes; la personne qui travaille , un salarié et un employeur.Le premier doit se soumettre aux décisions de son chef.Cette soumission ne doit pas être confondue à de l’asservissement, c’est à dire à l’esclavagisme d’an tant.Cette fille, non seuleemnt a un contrat de travail avec KOFFI mais doit en plus subir des coups de pieds de ce dernier.C’est abus de position qu’il a du exercer.C’estc condamnable.
    KOFFI OLOMIDE dans la folie passagère , qu’il invoque, brutalise intentionnellement sa danseuse et devant les télévisions du monde entier(par le biais des TV présentent à l’aéroport de Nairobi ce matin là).C’est honteux pour quelqu’un qui sait que tous ses faits et gestes sont épiés et scrutés dans le monde entier.Le monde de communication oblige.Et comme défense il s’en prend directement à ses détracteurs supposés à l’avance sachant qu’il ne sera pas excusé.C’est maladroit et inintelligent pour un artiste qui se dit universitaire.
    Malheureusement pour lui il précipite sa vie d’artiste en enfer.Les contrats qui lui étaient signés sont annulés un après l’autre au KENYA et en ZAMBIE voisine. Il prétextera encore que c’est encore ces méchants qui lui en veulent? Il doit savoir que le monde change et qu’il devra dans l’avenir respecter ses musiciens comme ses danseuses lesquels étaient traités comme des moins que rien.STARS OUI MAIS TSARS NON et jamais plus çà.Moi j’ai toujours aimé les chansons de l’homme koffi, mais je nourris une méfiance viscérale contre l’homme car trop imbu de sa personne et cela l’a toujours aveuglé quand il doit se défendre. Son interview après ses méfaits est une illustration crue de sa personne transcendante et sans pitié.
    Et pourtant au Kenya il a nié avoir donné un coup de pieds à cette danseuse avant de rétro pédaler. Quel est ce type d’homme? Trouvez des mots pour qualifier ce mensonge sans vergogne de quelqu’un qui se dit phénomène musical des Noirs Africains. SA MUSIQUE SURVIVRA A L’HOMME. Celui ci est trop bas de culture humaine et sociale.

    Reply this comment
  4. DIPAMA IDRISSA
    DIPAMA IDRISSA 26 juillet, 2016, 16:35

    Bonjours à tous. Moi je que étant humain comme les autres il se peut qu’il commette des erreurs. ça arrive. Reconnaitre ces erreurs c’est au moins excusable.
    Pardonnons nous, les uns des autres
    Merci
    DIPAMA IDRISSA
    OUAGADOUGOU
    BURKINA FASO
    E-mail : idrissadipama@gmail.com

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils