Vicks VapoRub et sexe féminin: La pratique qui inquiète les médecins

Vicks VapoRub

Certains blogs anglais recommandent aux femmes d’appliquer du Vicks Vaporub sur leur vagin. — Flickr

Des blogs anglais conseillent aux femmes d’utiliser la pommade anti-rhume pour nettoyer, voire soigner, leurs parties intimes…

Le Service national de la santé britannique (National Health Service – NHS) met en garde contre l’utilisation inappropriée de la crème Vicks VapoRub, rapporte The Sun. En effet, de nombreux blogs anglais invitent les femmes à utiliser la pommade pour nettoyer leur zone intime, apaiser les démangeaisons et même booster leur vie sexuelle.

Une pratique qui fait frémir les gynécologues outre-Manche. « Si vous êtes préoccupées par l’odeur de votre zone intime, un savon doux et une douche légère aideront. Sinon, contactez un médecin », recommande ainsi le docteur Vanessa Mackay, citée par The Sun.

Une pratique dangereuse

Les professionnels mettent en garde aussi sur les conséquences de l’application de cette crème, constituée d’aloe vera, dans une zone aussi sensible que le vagin. Elle pourrait notamment causer un déséquilibre de la flore. L’utilisation de Vicks VapoRub pourrait même, parfois, aggraver les infections.

Le NHS finit avec quelques recommandations : ne laver sa zone intime qu’une seule fois par jour et éviter tout produit irritant (savons parfumés, gels douches, déodorants vaginaux, lingettes) ainsi que les douches vaginales.

© 20minutes

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
sexe fémininVicks VapoRub

Related Articles

Classement Forbes: Ronaldo sportif le mieux payé de la planète

La superstar du Real Madrid Cristiano Ronaldo est pour la deuxième année consécutive le sportif le mieux payé de la

Moïse Katumbi porte plainte contre la RD Congo devant l’ONU

Principal opposant politique au chef de l‘État congolais Joseph Kabila, Moïse Katumbi vient de faire parvenir au Comité des droits

RDC : Lambert Mende dénonce la « pression » pour l’accréditation d’une journaliste de RFI

Le ministre de la Communication et des Médias de la RDC, Lambert Mende Omalanga, a dénoncé la « pression »

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils