Vers un nouveau Code forestier au Congo

©DR

Le gouvernement congolais a adopté un nouveau Code forestier afin de l’arrimer au contexte international et améliorer la gouvernance dans ce secteur, annonce le communiqué du dernier Conseil des ministres. 

Selon cette réunion gouvernementale tenue samedi à Brazzaville, ce Code remplace celui de l’année 2000 devenu caduque au regard du contexte international marqué par la lutte contre les changements climatiques, suite à l’adhésion du Congo aux nombreux traités, accords et instruments juridiques de ce secteur.

D’après le gouvernement ce texte apporte plusieurs innovations, dont l’amélioration de l’apport du secteur forestier au PIB (Produit intérieur brut), l’institution de nouvelles taxes, le renforcement de la gouvernance et de la transparence dans la gestion des ressources forestières, l’institution d’un permis réservé exclusivement aux congolais pour l’exploitation du bois, la transformation intégrale des grumes sur le territoire national couplé à l’alimentation du marché intérieur en grumes.

Le gouvernement à travers ce nouveau Code forestier permettra l’appropriation plus rationnelle des ressources générées par le secteur forestier au Congo à travers la fixation d’un régime efficace de redevances afin d’améliorer la performance fiscale du secteur forestier.

L’adoption de ce texte qui va être transmis au parlement vise aussi la prise en compte de la réalité du terrain, après les études appropriées pour en étudier l’impact.

Avec APA 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CodeCongoConseil des MinistresEnvironnement

Related Articles

Éliminatoires CAN U-23 : le Congo n’ira pas en Égypte

Les Diables rouges ont été accrochés 3-3 par les Chipolopolos de la Zambie, en match comptant pour la phase retour

Congo – Hydrocarbures : La police s’implique dans la distribution de carburant à Brazzaville

Le directeur de la police administrative et de la réglementation, Michel Nsiloussilabo, a réuni le 23 octobre à Brazzaville, les

CHU de Brazzaville: Lettre ouverte de Marie Gabrielle Ambiero à Sassou Nguesso au sujet des réseaux mafieux

« J’ai l’honneur de venir très respectueusement, auprès de votre haute bienveillance, solliciter une audience urgente et expresse, au bénéfice du

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils