home Pointe Noire Un voleur a laissé sa peau au quartier Mvoumvou à Pointe-Noire

Un voleur a laissé sa peau au quartier Mvoumvou à Pointe-Noire

Ville de Pointe-Noire
La Ville de Pointe-Noire

Un voleur, probablement d’une trentaine d’années, a été molesté par une foule en furie et jeté dans une rigole, dans la rue Diosso, à Mvoumvou, le deuxième arrondissement de Pointe-Noire, en fin de semaine dernière.

Quatre autres bandits, ses complices, ont pris la poudre d’escampette. Ces malfrats s’étaient introduits dans un domicile, mais ils n’ont pu commettre leur forfait, puisque débusqués.

Des gens ont crié «au voleur!», et la foule ne s’est pas fait attendre. S’étant dissimulé dans un caniveau, l’infortuné a été vite repéré, puis retiré de sa cachette. Il a alors subi la vindicte populaire. En tout cas, le jeune homme a été copieusement battu, jusqu’à ce que mort s’en suive.

Et comme si cela ne suffisait pas, la foule s’est livrée à un barbarisme inouï, en tailladant le corps du pauvre malheureux. Qu’elle est sauvage, la justice populaire! Il faut dire que les habitants de Mvoumvou se plaignent beaucoup des actes de braquage dont ils sont victimes, régulièrement, ces derniers temps.

Des bandits, parfois armés, les visitent, comme ceux qui ont braqué une femme vers l’école primaire de Mvoumvou, ou ceux qui ont opéré vers l’Institut Pasteur, blessant grièvement une autre femme. En tout cas, la force publique a du boulot, pour faire régner la sécurité publique dans les quartiers populaires.

LASEMAINEAFRICAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils