Un opposant rejette sa nomination comme sénateur en Guinée équatoriale

Le président Teodoro Obiang Nguema

Le président Teodoro Obiang Nguema

Le chef du parti équato-guinéen d’opposition Convergence pour la démocratie sociale (CPDS), Santiago Obama Ndong, a rejeté sa nomination comme sénateur par le président Teodoro Obiang Nguema, a appris l’AFP samedi.

Le CPDS « ne peut pas prêter un sénateur au général Obiang pour colorer son parlement mono-couleur », a affirmé un communiqué du CPDS transmis samedi à l’AFP, en référence au parlement composé d’élus du parti au pouvoir et de ses alliés.

Le principal parti d’opposition, Citoyens pour l’innovation (CI), qui a obtenu un siège à l’assemblée nationale aux élections de novembre, a boycotté vendredi la cérémonie d’installation du parlement car son député est en prison.

Un représentant du parti a cependant assuré à l’AFP qu’il voulait laisser la porte ouverte au gouvernement, si celui-ci acceptait de libérer ses militants.

« Il faut que le gouvernement s’engage à respecter le parti CI qui subit un mauvais traitement », a expliqué à l’AFP Gabriel Nse Obiang, leader national de CI, en conditionnant son entrée au parlement à la libération de « plus de 200 » de ses militants détenus sans motif dans tout le pays depuis novembre, dont le député Jesus Mitogo Mitogo Andeme, détenu depuis le 28 décembre sans charge.

Les autorités n’ont pas pu être jointes par l’AFP concernant ces arrestations présumées, dont les médias publics n’ont pas fait état.

Députés et sénateurs ont prêté serment vendredi devant le président Obiang Nguema, qui dirige la Guinée équatoriale d’une main de fer depuis son arrivée au pouvoir par un coup d’Etat en 1979.

Par l’AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie.


Tags assigned to this article:
Guinée Equatorialeopposant

Related Articles

Turquie : Un pays qui veut adhérer à l’UE « ne peut pas » rétablir la peine de mort

Un pays souhaitant adhérer à l’Union européenne « ne peut pas » rétablir la peine de mort, comme l’a envisagé le président

Brésil: Dilma Rousseff destituée de la Présidence de la République pour « corruption »

La présidente du Brésil Dilma Rousseff a été écartée du pouvoir jeudi, suspendue de ses fonctions par le Sénat qui

Un Marocain introduit un Congolais dans son tableau de bord à Sebta

Un ressortissant congolais a été découvert mercredi caché dans le tableau de bord de la voiture d’un jeune marocain par

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils