Un milliardaire paie les médecins du Zimbabwe pour qu’ils reprennent le travail

Les jeunes médecins du Zimbabwe ont accepté de reprendre le travail après avoir accepté une offre du milliardaire zimbabwéen des télécommunications.

Le milliardaire Strive Masiyiwa a accepté de payer les salaires des médecins du Zimbabwe, mettant ainsi fin à une grève qui dure depuis plus de quatre mois.

Les jeunes médecins du Zimbabwe ont accepté de reprendre le travail après avoir accepté une offre du milliardaire zimbabwéen des télécommunications.

La grève a été l’une des plus longues de l’histoire du pays et a mis à genoux un système de santé publique déjà en difficulté.

L’entreprise britannique Strive Masiyiwa versera à chaque médecin une indemnité de subsistance d’environ 300 dollars et leur fournira un moyen de transport pour se rendre au travail, grâce à un fonds qu’il a créé.

La plupart des médecins en grève gagnaient moins de 100 dollars par mois.

Le milliardaire paiera de « sa poche » les médecins pendant six mois mais on ne sait pas ce qui se passera ensuite.

Selon les observateurs et l’association des médecins seniors, la grève aurait conduit à la mort de certaines personnes.

Ils l’ont même qualifiée de « génocide silencieux ».

Les médecins se sont mis en grève pour demander que les salaires soient indexés sur le dollar américain afin d’amortir une hausse sans cesse croissante de l’inflation dans la pire crise économique que le Zimbabwe ait connue.

Avec BBC 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
médecinsSanteZimbabwe

Related Articles

Ali Bongo a prêté serment – « Je jure de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais »

Le président gabonais Ali Bongo Ondimaba a prêté serment mardi pour un deuxième septennat, quatre jours après la validation de

VIDÉO – Revision Constitutionnelle : La Francophonie face au Congo-Brazzaville

Au sujet du Congo-Brazzaville, Michaëlle Jean promet une intervention de la Francophonie si les velléités de révisions constitutionnelles portées par

Le fils de Kadhafi, Saïf Al-Islam, sort de prison en Libye

Un groupe armé libyen a annoncé samedi avoir libéré le fils cadet l’ancien dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam, condamné

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils