Un marché moderne envisagé à Pointe-Noire

Un marché moderne envisagé à Pointe-Noire
 Un marché moderne envisagé à Pointe-Noire

Un marché moderne envisagé à Pointe-Noire

Il s’agit du nouveau marché central dont les travaux débuteront en fin avril prochain. L’information a été donnée par Franco Villa Ricci, directeur général de la société Franco Villa Ricci en charge desdits travaux, qui a effectué une visite de terrain le 20 mars, avec une délégation composée, entre autres, de Roland Bouiti Viaudo, maire de la ville, et de Pierre Albert Victor Bayonne, administrateur maire de l’arrondissement 1 Emery Patrice Lumumba où est situé ledit marché central.

Cette visite a eu pour objectif de préparer les conditions d’implantation du chantier. Le nouveau marché moderne qui sera construit sur le même site que l’actuel marché central sera constitué de deux modules. Le premier dont les travaux commenceront dans un mois, sera situé entre l’avenue Mâ Loango et l’avenue Zacharie Costade. C’est un bâtiment R+2, avec environ 5.000 places, et qui abritera, entre autres,  8 chambres froides, des garderies pour enfants, un cyber café, un supermarché, des restaurants et terrasses, ainsi que des locaux pour la mairie. D’après Franco Villa Ricci, ses travaux de construction vont se réaliser sur une durée de 18 à 24 mois. Le deuxième module de ce marché moderne sera construit entre l’Avenue Mâ Loango et l’avenue Schœlcher.

D’après le maire de la ville, il est question de procéder, dans les jours qui viennent, au déplacement des vendeurs du marché central. Deux sites ont été choisis pour les recevoir en attendant la fin des travaux. Il s’agit du site situé au stade Marcel Tchionvo, communément appelé stade V. club, situé au quartier OCH et celui de la foire, situé dans l’arrondissement 2 Mvou-Mvou.«Avec l’administrateur maire de l’arrondissement 1, nous allons étudier les conditions de déplacement des vendeurs», a confié le maire de la ville. 

Ce déplacement, sera précédé d’un inventaire desdits vendeurs. Des numéros d’identification leur seront attribués en vue de leur réinstallation dans le nouveau marché. Une réinstallation qui se fera selon des conditions qui seront déterminées. «Nous ferons des réunions avec les comités des marchés et l’équipe d’enquêteurs qui descendra sur place pour l’inventaire», a précisé Roland Bouiti Viaudo qui a, par ailleurs remercié le président de la République pour la décision prise de doter la ville de Pointe-Noire de deux marchés modernes (marché central et marché de Tié-Tié centre).

© Adiac-Congo


Tags assigned to this article:
Pointe Noire

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils