Un jeune de 25 ans révolus succombé à la maison d’arrêt de Brazzaville

Un jeune de 25 ans révolus succombé à la maison d’arrêt de Brazzaville

Un jeune de vingt-cinq ans révolus qui se nommait Nkoukou Dorel, a succombé le 23 janvier dernier, en début d’après-midi à la maison d’arrêt de Brazzaville, des suites d’une tuberculose, a-t-on appris de source proche de ce centre de détention.
Incarcéré depuis près de neuf mois pour escroquerie, ce jeune homme qui présentait des signes de maladie n’avait pas reçu de soins et était négligé par les services de cette structure carcérale, car ne disposant pas de service sanitaire approprié, ni de médicaments de première nécessité.
En dépit de moult négociations menées par le père de la victime pour sa libération provisoire, la demande de ce dernier était restée sans suite. Cette situation relance la question de procédure judiciaire congolaise, en matière du respect des droits de l’homme.

(ACI)


Tags assigned to this article:
maison d’arrêt de Brazzaville

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils