Un Camerounais expulsé du Danemark pour avoir trop travaillé

Un Camerounais expulsé du Danemark pour avoir trop travaillé

Marius Youbi, qui travaillait à temps partiel comme agent d’entretien pour financer ses études, s’est vu reprocher d’avoir occasionnellement dépassé la durée de 15 h de travail par semaine à laquelle il avait droit.

Le Danemark a expulsé un étudiant vers le Cameroun pour avoir dépassé le nombre d’heures permis pour un travail à temps partiel, a déploré samedi 9 janvier l’université d’Aarhus.

Marius Youbi, 30 ans, qui étudiait l’ingénierie, a dû retourner au Cameroun le 7 janvier, un arrêté lui enjoignant de quitter le Danemark au plus tard le 8 janvier.

Le petit pays scandinave, qui a une des politiques les plus strictes en matière d’immigration, a encore durci ses règles en la matière ces derniers mois pour dissuader les étrangers d’y rechercher une nouvelle vie.

Marius Youbi, qui travaillait à temps partiel comme agent d’entretien pour financer ses études, s’est vu reprocher d’avoir occasionnellement dépassé la durée de 15 heures de travail par semaine à laquelle il avait droit.

L’université a demandé aux services de l’immigration de reconsidérer leur décision, mais en vain, a indiqué à l’AFP son porte-parole, Anders Correll.

« Marius Youbi est l’un de nos meilleurs étudiants », avait souligné le recteur Brian Bech Nielsen dans une lettre adressée en décembre à l’administration, dont l’AFP a reçu une copie.

« Triste et déçu »

Un porte-parole de l’agence danoise pour l’immigration, Jesper Wodschow Larsen, a souligné pour sa part que la décision avait été prise « conformément aux règles en vigueur », dans une déclaration à l’AFP.

Dans une interview à la radio danoise juste avant son départ pour le Cameroun, Marius Youbi s’est dit « triste et déçu ».

« Mon travail est gâché : quatre ans et demi sont partis en fumée », a-t-il ajouté. « J’ai construit quelque chose ici au Danemark. J’y ai beaucoup d’amis, de la famille que je laisse derrière moi. C’est difficile de dire au revoir à tant de choses », a-t-il dit.

Marius Youbi a ajouté qu’il gardait cependant l’espoir de pouvoir revenir au Danemark pour reprendre ses études.

Par l’AFP


Tags assigned to this article:
Camerounais expulsé

1 comment

Write a comment
  1. Francois Ngoulou
    Francois Ngoulou 11 janvier, 2016, 19:28

    Cela peut paraitre dur, mais dans le cadre de l’application de la loi il n’y a pas de demi-mesure car la loi est au dessus de tous, une fois qu’elle est tripatouillee c’est une ouverture dangeureuse car cela forme un antecedent qui pourra etre utilise par d’autres personnes

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils