Transport aérien: le Congo sur la liste noire de l’Union européenne

Transport aérien: le Congo sur la liste noire de l’Union européenne

Pas moins de 216 compagnies aériennes, provenant de 19 pays, ont l’interdiction d’exploiter leurs lignes en Europe car leurs avions ne répondent pas aux normes de sécurité internationale. Ces compagnies figurent dans la liste noire européenne qui autorise à nouveau des appareils du Zimbabwe à survoler et atterrir dans l’espace de l’UE.

Les avions d’Air Madagascar, de Citilink, Lio Air et Batik Air d’Indonésie ainsi que ceux de toutes les compagnies zambiennes sont de nouveau autorisés à atterrir ou décoller en Europe. Ces appareils des différents pays sont ainsi retirés de la liste noire des transporteurs aériens qui font l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne.

En outre, Iran Air a reçu l’autorisation d’exploiter à nouveau la plupart de ses avions dans l’Union européenne. La décision a été prise par l’Union européenne qui tient régulièrement à jour une liste des compagnies aériennes qui ne répondent pas aux normes internationales de sécurité. Le document, mis à jour cet été 2016, pointe 216 sociétés installées dans 19 pays.

L’Union européenne a mentionné des compagnies de 19 pays qui sont totalement interdites dans son espace. Parmi celles-ci, on peut citer Blue Wing Airlines  du Suriname, Iraqui Airways d’Iraq, de Daallo Airlines de Djibouti de Zhetysu Aircompany du Kazakstan, des appareils équato-guinéens, béninois, libériens, libyens, mozambicains, congolais (Brazzaville et Kinshasa), etc.

Des restrictions concernent la flotte Taag Angola Airlines d’Angola, Air Service Comores des Comores, Air Koryo de la Corée du Nord sont autorisés à affréter des avions en UE « mais seulement avec certains appareils de leurs flottes (Fokker F100, Boeing B777-200, TR-LGY ».



1 comment

Write a comment
  1. VB
    VB 6 juillet, 2016, 12:55

    Mais Ecair continue d’aller en France. C’est quoi cette histoire

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils