home Brazzaville, Congo Télécommunications : la Turquie entend apporter son expertise au Congo

Télécommunications : la Turquie entend apporter son expertise au Congo

Télécommunications : la Turquie entend apporter son expertise au Congo
Télécommunications : la Turquie entend apporter son expertise au Congo

Le premier ambassadeur turc au Congo, Can Incesu a affirmé sa volonté d’accroître les contacts afin que le Congo, qui bénéficie déjà de l’expertise turque, en tire davantage profit. Ce message a été livré lors d’une audience, le 12 février à Brazzaville, avec le ministre congolais des Postes et télécommunications, Thierry Lézin Moungalla.

La Turquie, assez avancée dans le domaine de l’électronique, se propose de mettre à contribution son expertise dans le projet Central african backbone (Cab), qu’entreprend le ministère des Postes et télécommunications. Les deux parties ont évalué les possibilités d’une coopération dynamique et diversifiée entre les deux pays dans les domaines de l’électronique et celui des télécommunications.

« Je me propose en facilitateur. Les domaines de coopération seront fixés par les sociétés et les entrepreneurs des deux pays après prospection. De même, les gouvernements vont voir dans quelle mesure les deux pays peuvent bénéficier de cette coopération, afin de développer les secteurs qui seront définis. L’important pour les ambassades c’est d’accroître les contacts », a déclaré Can Incesu.

Les entreprises, qui s’implanteront, à travers le vaste chantier sur l’installation de la fibre optique sur toute l’étendue du territoire congolais, fourniront les connaissances nécessaires pour mettre en place et maintenir des systèmes de communication plus performants.

En rappel, la fibre optique bien que déjà installée dans certains départements du pays, n’est pas encore dans sa phase finale. Beaucoup reste encore à faire, notamment dans la gestion, la gouvernance du backbone du réseau de la fibre optique déjà disponible entre Brazzaville et Pointe-Noire. Ce projet qui vise l’interconnexion entre les départements, comprend également les travaux d’infrastructures du réseau de fibre optique qui va de Pointe-Noire à la frontière gabonaise, en passant par Dolisie et Mbinda.

© Adiac-Congo

TAGS:
Photo du profil de Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils