Télécommunications : la Chine entend accompagner le Congo dans la fibre optique

Télécommunications : la Chine entend accompagner le Congo dans la fibre optique

fibre optique

Image d’archive|© DR

ZTE, société chinoise spécialisée dans l’internet à haut débit affiche sa volonté d’œuvrer auprès du gouvernement pour assurer la connexion à la fibre optique des ménages congolais. Le Directeur Général de la filiale Congo de cette société chinoise, Li Shijin, est venu le faire savoir, ce vendredi 24 juin 2016, au ministre Congolais des postes et Télécommunications, Léon Juste Ibombo.

La République du Congo est engagée dans un processus de diversification de son économie. Et l’implémentation de la fibre optique à travers le territoire national est un challenge que le gouvernement congolais est en train de relever. Dans le même esprit, en vue d’appuyer les efforts du Congo dans ce secteur, l’homme d’affaires chinois a dit à la presse la disponibilité de sa société d’assurer la connexion des ménages congolais à la fibre optique.

« Dans le domaine des télécommunications et sur instruction de monsieur le ministre,  il ya bien de choses à faire, par exemple travailler sur la fibre optique. Le point le plus important c’est de mettre sur pied des mécaniques qui pourront faire bénéficier la fibre optique au peuple», a dit le directeur général de ZTE Congo. Avant d’ajouter : « il est question de faciliter aux Congolais et les entreprises leur  connexion à la fibre optique. La fibre optique c’est une richesse pour ce pays, le Congo ».

Cette occasion aura servi de cadre aux deux interlocuteurs pour plancher sur la prochaine visite du président Congolais, Denis Sassou N’Guesso en Chine. Tenant compte des enjeux du 21ème siècle, les deux hommes n’ont pas manqué à faire constater l’importance des Télécommunications pour aller vers l’émergence et la création d’emplois. La coopération Congo-Chine parait indispensable dans l’atteinte de cet objectif.  D’où dans la perspective de la prochaine visite de travail en chine du président congolais Denis Sassou N’Guesso, l’hôte du Ministre des Postes et Télécommunications pense qu’il faut raffermir davantage les relations entre les deux pays, Congo et Chine, principalement dans le domaine des télécommunications.

La société chinoise ZTE Corporation investie il y a des lustres en République du Congo. Elle s’emploie depuis 2011 à la construction société de fabrication des panneaux salaires (COPASOL), dont la mission est de produire, importer, commercialiser et installer des panneaux solaires.

L’entrée en vigueur des nouvelles unités de production de richesses permettrait de comprendre la montée des investissements publics-privés, ainsi que par la forte poussée de la demande intérieure.

Après la construction des barrages de Moukoukoulou (74 mégawatts) en 1974 dans le sud-ouest du Congo, et d’Imboulou (120 mégawatts) dans le nord, opérationnel depuis 2011, la route lourde des conséquences Pointe Noire Brazzaville et bien autres réalisations, la Chine réconforte sa position de partenaire stratégique  pour le développement du Congo.


Tags assigned to this article:
ChineCongofibre optique

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils