sur décision du ministre Mondjo, le général Mokoko n’a plus les éléments pour sa sécurité

sur décision du ministre Mondjo, le général Mokoko n’a plus les éléments pour sa sécurité

Jean-Marie Michel Mokoko

Le chef de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca), Jean-Marie Michel Mokoko

Le ministre à la présidence de la République, chargé de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo fait retirer au Général Jean-Marie Michel MOKOKO les éléments de l’armée Congolaise affectés à la sécurité de la résidence de ce dernier qui représente le Congo pour l’Union Africaine à Bangui.

Depuis que Jean-Marie Mokoko a émis des resserves sur le projet de la pérennisation du Président Denis Sassou N’guesso au pouvoir, il est devenu la cible des sécurocrates du régime  de Brazzaville. En effet sans prendre l’avis du commandant des troupes du détachement militaire Congolais déployé en Centrafrique, dans le cadre de la MINUSCA, le ministre délégué à la défense du Congo, Richard Mondjo a pris un arrêté dans lequel il a intimé l’ordre au commandant en charge de la gestion du détachement Congolais de faire retirer les éléments postés pour la sécurisation de la résidence du Général Jean-Marie Michel MOKOKO .

Une décision qui a fait réagir le commandement de la Minusca qui n’a pas été officiellement saisi par les autorités Congolaise. De son côté le général Mokoko fidèle à son attitude n’a dit mot et à pris acte.

Selon nos informations, le ministre de la défense n’aurait pas informé son chef d’état major. Affaire à suivre.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
général Mokoko

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils