home International, Sport Supercoupe d’Europe: Le Real Madrid remporte son premier trophée de la saison

Supercoupe d’Europe: Le Real Madrid remporte son premier trophée de la saison

Au bout de l’effort, le Real Madrid poursuit sa collecte de trophées. Et Zinédine Zidane continue de briller à la tête du club merengue avec un deuxième trophée en l’espace de trois mois. Après avoir remporté la Ligue des champions, le Real glane sa troisième Supercoupe d’Europe, la deuxième face à Séville après celle remportée en 2014. Et cette édition 2016 a été riche en suspense dans le Lerkendal Stadion de Trondheim, en Norvège.

Séville a cru tenir le bon bout
Car les deux équipes sont passées par tous les états dans ce match. Le Real a d’abord su se montrer audacieux et opportunistes face à des Sévillans un peu perdus dans leur 3-4-3 inhabituel. A l’image de Marco Asensio, 20 ans et titulaire surprise à la place de James Rodriguez, qui a ouvert le score sur une frappe sublime du gauche en lucarne (1-0, 21e). Mais les Madrilènes ont ensuite trop reculé. Et Séville en a profité. Si Mariano a raté sa volée dans la surface (27e), et Carriço a vu sa tentative repoussée par Casilla (30e), Franco Vazquez a récompensé le réveil andalou en concluant un bon mouvement grâce à une frappe du gauche bien placée (1-1, 41e). Des Sévillans bien plus tranchants par la suite face à un Real à court de jus et d’idées malgré l’entrée de Benzema, Modric et James Rodriguez. Isco a eu beau se démener (44e, 55e), c’est Séville qui est parvenu à prendre l’avantage sur un penalty provoqué par Vitolo, pour une faute de Sergio Ramos, et transformé par Konoplyanka, fraîchement entré en jeu (1-2, 72e). 

Le Real, spécialiste des dernières minutes
Fautif sur le coup, le capitaine du Real s’est toutefois racheté. C’est lui qui a relancé le suspense en égalisant au bout du temps additionnel de la tête, suite à un centre bien ajusté de Lucas Vazquez (2-2, 90e+3). Le spécialiste des buts décisifs a encore frappé. Et emmené son équipe à dominer l’inévitable prolongation, d’autant plus avec l’expulsion du Français Kolodziejczak pour deux jaunes (93e). Le gardien Rico a pourtant brillé face à James (95e, 108e) et L. Vazquez (111e). Mais un ultime raid gagnant de Carvajal a permis au Real de l’emporter dans les toutes dernières minutes (3-2, 119e). Les Andalous peuvent s’effondrer, ils s’inclinent pour la troisième fois consécutive dans cette Supercoupe d’Europe…

Le joueur du match
Le Real a eu bien raison de conserver Lucas Vazquez. Le jeune ailier droit a rayonné dans son couloir durant toute la partie. Et a systématiquement fait la différence, provoquant même le rouge de Kolodziejczak. 

On n’a pas aimé
Séville peut s’en mordre les doigts. Au mental, les hommes de Sampaoli avaient pourtant fait le plus dur. Mais ils ont fini par craquer dans les dernières minutes du temps réglementaire, puis de la prolongation. Prestation notamment décevante d’Adil Rami, entré en cours de jeu et qui n’a pas aidé à solidifier cette arrière-garde andalouse.

© Lefigaro

TAGS:

Berja Bonazebi

Responsable des publications pour IciBrazza.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils