SMIG : Qui paie mieux en Afrique ?

SMIG : Qui paie mieux en Afrique ?
Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Dans une échelle de 1 à 18 , le Maroc se classe en première position dans la rémunération minimale salariale fixée par les États. La Guinée-équatoriale et l’Algérie complètent le top 3 des plus gros salaires minimums en Afrique francophone .

Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), Salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), ou Salaire national minimum garanti (SNMG), l’appellation diffère d’un pays à un autre. Au Maroc , la dernière revalorisation du SMIG intervenue le 1er juillet 2014 a fait progresser le salaire minimum de 10%, le Royaume a la rémunération la plus élevée , 137 095 FCFA soit 209 €. En Guinée-équatoriale de 90.000 FCFA en 2002, le SMIG est désormais à 128.000 FCFA (195 €) et de 93. 258 FCFA à 112 000 FCFA (171 €) en Algérie .

En Afrique de l’Ouest francophone les dernières promesses de campagnes présidentielles ont eu des échos favorables sur les SMIG , c’est le cas de la Côte d’Ivoire ou le salaire minimum a atteint 60000 FCFA (91€) depuis Janvier 2014 soit une revalorisation de 39%. Au Bénin le conseil des ministres des 16 et 17 avril 2014 a porté le SMIG à 40.000 FCFA (61€). C’est dans cette même partie de l’Afrique Francophone qu’on retrouve les plus bas salaires minimums en occurrence au Mali ( 31.370 FCFA, 48€) , au Niger ( 30.047 FCFA 46€) et en Mauritanie (30.000 FCFA 46€).

Bien qu’étant la locomotive en Afrique Centrale, le Cameroun a le SMIG le plus faible 36.270FCFA (55 €). En revanche la République du Congo est reine avec son SMIG à 90.000FCFA (137 €) suivi du Gabon 80.000 FCFA (122€).

La promesse de porter le SMIG gabonais à 150.000FCFA comme l’avait promis le président Ali Bongo permettra peut être de revaloriser le salaire minimum moyen des 18 pays d’Afrique francophone qui s’élève à 62.358 FCFA (95€).

Par  AFRIKATV


6 comments

Write a comment
  1. metis ameti
    metis ameti 23 mars, 2015, 21:06

    je suis emu de cette eclairage sur le domaine salarial. merci…

    Reply this comment
  2. ANSE
    ANSE 24 mars, 2015, 00:43

    pour des pays riches comme le gabon il serait mieux que le smig monte à 150mil au moins comme l’avait promis le président pendant sa campagne en 2009 pour les autres pays de l’ouest c’est normal ils sont classés dans les catégories des pays pauvres du continent et certains ne disposent pas des richesses mais je demande à leurs présidents de réflechir un peu sur cette situation

    Reply this comment
  3. adam m'baye
    adam m'baye 24 mars, 2015, 02:11

    la base de la corruption en Afrique francophone et le détournement de dénier public et des sociétés privés est du au maigre smig qui devrait être une allocation pour un enfant.image un chef d’une petite famille 5personnes en location dans un appart f 3 à raison de 40000f/mois.sa allocation et plus élevé que son salaire et sa concerne plus 3/4des africains francophones pour la communauté internationale et les hommes les plus riche du monde ne s’intéressent jamais à cet fléau.c’est pour vous dire si on vol pas en Afrique francophone en général et en Afrique particulièrement il aura pas de vie humaine donc la famine, les guerres etc ne cesseront jamais.l’injustice à sa base chez les soient disant grand richard et les institutions internationales.seul le bon dieu est riche:car il dit si ton prochain est pauvre il n’a pas ce qu’il mange demain et toi tu n’a que ta raçon de demain il faut le partager.donc veillons l’un sur l’autre dans les 5 continents du monde en une année tous les armoires du monde vins fermées et la terre sera une paradis

    Reply this comment
  4. Dravitch
    Dravitch 17 février, 2016, 19:51

    Cette information est fausse : le rehaussement du SMIG annonce par le président en 2013 a 90 000 FCFA n’a jamais été effective. La preuve est la Loi de Finance de 2016 qui, page 36, indique le SMIG actuel : 50 400 FCFA. Loi de finances 2016 et decret sur le SMIG disponibles ici : http://url.cg/dL
    ce qui a changé en realité, c’est la grille salariale de la fonction publique et le montant de la bourse des étudiants. il s’agit d’une augmentation du point de d’indice de calcul des salaires qui a augmenté de sorte qu’aujourd’hui, il n’est pas evident de trouver un fonctionnaire payé en dessous de 90.000 FCFA.
    augmentation du point d’indice, non du smig. très different
    la page 36 confirme pose un tableau comparatif des reformes de la loi de finances de cette année et precise quel est le smig applicable jusqu’alors
    lequel est celui du decret de 2008 qui le fixe à 50400
    et ce decret ne fais pas de distinction entre travailleurs du public et du privé
    ainsi, il est normal pr un employeur non public de payer au minimum de 50400 vu que les indices de salaire des fonctionnaires ne s’appliquent pas aux autres donc si un fonctionnaire peut avoir en moyenne 90, le salarié qui touche 50 n’est pas spolié ou payé en violation de la loi

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils