Signature le 9 mars au Congo de l’accord de création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo

Signature le 9 mars au Congo de l’accord de création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo

Les ministres représentant 12 pays africains engagés dans le Fonds bleu pour le Bassin du Congo, vont signer le 9 mars prochain à Oyo, le district natal du président Denis Sassou N’Guesso, à 400 km au nord de Brazzaville, l’accord de création dudit Fonds.

La signature de cet accord est la concrétisation de l’annonce faite par le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, en collaboration avec la Fondation Brazzaville, lors de la COP 22 à Marrakech au Maroc.

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo a pour but de promouvoir des méthodes de développement passant de l’exploitation déraisonnée des forêts à un développement durable et innovant, autour des eaux du Congo et de ses affluents.

Le Fonds va aider à préserver les forêts de cette zone du continent, deuxième réservoir de carbone du monde après celui du Bassin d’Amazonie, tout en garantissant un développement économique permettant aux populations de la région d’améliorer leur qualité de vie.

Cet accord engagera les pays signataires à mobiliser des ressources humaines et financières dédiées à la mise en œuvre des politiques et stratégies au service de l’Economie bleue pour les pays du Bassin du Congo.

Les 12 pays qui vont signer l’accord sont : Angola, Burundi, Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine, Congo, République démocratique du Congo, Tanzanie, Tchad, Rwanda et Zambie.

Avec Xinhua


Tags assigned to this article:
AfriqueCongoEnvironnement

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils