Sassou N’Guesso : « Je ne serai plus là en 2016 si c’est la volonté des congolais « 

Sassou N’Guesso : « Je ne serai plus là en 2016 si c’est la volonté des congolais « 

Denis Sassou

L’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso

À l’issue d’une journée dense, Denis Sassou N’Guesso a livré une conférence de presse à son hôtel bruxellois. Le contenu de la Conférence internationale de lutte contre Ebola était bien entendu à l’ordre du jour. Mais la crise centrafricaine, la nébuleuse Boko Haram et la politique intérieure du Congo ont également été évoqués.

Au niveau national, la révision de la Constitution a été évoquée. « Le débat est engagé au Congo afin de faire évoluer des institutions issues des guerres civiles des années 90. J’ai invité toutes les forces politiques à s’impliquer dans ce débat, pour permettre au Congo de relever, dans les prochaines années, le défi de l’émergence. J’ai aussi dit, à plusieurs reprises, que si les différentes parties ne trouvaient pas de consensus par le dialogue, le peuple sera consulté par référendum. C’est aujourd’hui le débat qui doit prévaloir et non pas celui des candidatures ». Relancé sur son cas personnel (« vous voyez-vous, en 2016, autre part qu’à la tête du pays ? »), Denis Sessou N’Guesso a répondu : « Si telle est la volonté des Congolais, oui. Mais ce ne sera pas la mienne ».

« Je ne serai plus là en 2016 si c’est la volonté des congolais « affirme le chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso avant de glisser : » mais ce n’est pas ma volonté  »

Le président ne veut pas arbitrer le match Le Roy-Mbono

Au niveau domestique, et dans un domaine plus récréatif, l’avenir de Claude Le Roy a été évoqué par une surprenante question : « Allez-vous retenir Claude Le Roy qui a déclaré que vous seul pouviez le pousser à rester à la tête des Diables rouges », a ainsi demandé notre confrère d’Africa24. « Ce n’est bien sûr pas à moi de m’occuper de ce dossier qui dépend de la Fédération congolaise de football. Il faut toutefois souligner que Claude Le Roy a fait du très bon travail en prenant en main cette jeune équipe pour l’emmener à un niveau où l’on ne voyait plus les Diables rouges depuis longtemps. J’ai donc une appréciation favorable à l’endroit du travail qu’il a effectué ces derniers mois ». Une fois n’est pas coutume, le président aura choisi de botter en touche sur ce point sportif.


Tags assigned to this article:
Sassou

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils