Sassou Nguesso : « Durant mon mandat à la tête de la CIRGL, j’envisage de créer les conditions nécessaires de dialogue »

Sassou Nguesso

Le président congolais Denis Sassou Nguesso

Le président congolais Denis Sassou Nguesso assume depuis le jeudi dernier la présidence de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

« Tous les chantiers pour la paix dans la région des Grands lacs nous recommandent de fédérer nos énergies et de progresser toujours ensemble, de manière solidaire et résolu (…) Durant mon mandat à la tête de la Conférence, j’envisage de créer les conditions nécessaires de dialogue pour donner une nouvelle impulsion au retour de la paix dans la zone », a dit le Président congolais Dans son discours à l’occasion du 7ème sommet ordinaire de la CIRGL.

Le président Sassou arrive à la tête de la CIRGL au terme des deux mandats successifs accomplis par l’Angola par l’entremise de José Eduardo dos Santos.

« Voici venu le temps de la paix, de la concorde et de la fraternité renouvelées. N’avons-nous pas déjà trop souffert devant la multiplication des colonnes interminables d’hommes, de femmes et d’enfants (…) sur le chemin de l’errance et de l’incertitude à la recherche de la paix ? (…).  Frères et sœurs nous le sommes et le resterons toujours, y compris au-delà de nos égoïsmes nationaux qu’il nous faut désormais surmonter », a-t-il ajouté devant ses pairs de la sous-région.

Sassou Nguesso a également plaidé la libre circulation de personnes et de marchandises dans la région des Grands Lacs et une véritable intégration régionale dans la confiance entre les Etats.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CIRGLdialogueSassou N'guesso

Related Articles

Brazzaville : Des familles boudent les expropriations à Keba na virage

Le gouvernement compte sur l’expropriation des terrains situés dans la zone de kéba na virage à Talangaï pour bien conduire

L’éducation, la politique et les mines à la Une ce mercredi à Brazzaville

La presse congolaise traite de plusieurs sujets ce mercredi, allant de l’éducation avec un déficit de 20.000 enseignants, la politique

Congo : Le journal Troubadour accuse le général Norbert Dabira de faire un coup d’Etat

Le mois de décembre a été marqué au Congo, entre autres faits, par la mise à nu par les services

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils