Sassou Nguesso aux Emirats arabes unis : de gros contrats à la clé

Sassou Nguesso aux Emirats arabes unis : de gros contrats à la clé

Sassou Nguesso aux Emirats arabes unis : de gros contrats à la clé

Pour sa visite de travail aux Emirats arabes unis, le président congolais, Denis Sassou Nguesso a décidé de faire les choses en grand et de faire part de son ambition de faire entrer la relation entre son pays et les Emirats arabes unis «dans une nouvelle ère». Au programme : négociations avec l’Emir de Dubaï, Sheikh Ahmed bin Dalmook Juma al Maktoum sur la possibilité pour l’Emirat de financer la construction des infrastructures et la transformation du gaz en énergie électrique au Congo-Brazzaville.

L’Emir de Dubaï a signalé que les dossiers relatifs à ces investissements ont été bouclés et que le démarrage des projets pourrait intervenir dans un an.

Les Emirats arabes unis, la Fédération à laquelle appartient l’Emirat du Dubaï, ont annoncé dans leur volonté d’investir plus de 163 milliards de dollars dans des projets de diversification énergétique basés sur le développement des énergies renouvelables.

Mais, au-delà de ces questions économiques et commerciales, les relations diplomatiques et bilatérales ont dominé aussi cette visite d’État.

Le Congo très embourbé dans une grave crise financière est vu comme un partenaire privilégié par les Emirats arabes unis.

Germaine Mapanga 

Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
DubaïEmirats arabes unisSassou N'guesso

Related Articles

Les bailleurs de fonds invités à se presser afin d’aider les déplacés du Pool au Congo

Le gouvernement congolais, par la voix du ministre des Affaires sociales, de l’Action humanitaire et de la Solidarité, Antoinette Dinga

La compagnie « Air CEMAC » liquidée

Les travaux de la 14ème conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEMAC, ont pris fin dimanche, dans

Brazzaville : Des familles boudent les expropriations à Keba na virage

Le gouvernement compte sur l’expropriation des terrains situés dans la zone de kéba na virage à Talangaï pour bien conduire

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils