Santé sexuelle de reproduction : ouverture d’une formation à Goma

Santé sexuelle de reproduction : ouverture d’une formation à Goma

La session ouverte le 1er février, au chef-lieu de la province du Nord-Kivu, s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des administrateurs des soins dans  les  aires de santé pilotes  de Kanyaruchinya, Turunga et Keshero.

La formation est organisée par le gouvernement provincial du Nord-Kivu, en partenariat avec la Coopération italienne. En effet, des études démontrent que beaucoup de femmes en RDC meurent en voulant donner la vie, et parmi les causes de la mortalité maternelle, l’on cite le manque de formation des prestataires des soins.  Aux dires du chef de la division provinciale de la Santé au Nord-Kivu, Laurent Katembo Kirikughundi, qui a justifié la nécessité de ce renforcement des capacités pour les prestataires, cette formation leuur permettra d’assurer une bonne prise en charge des parturientes.

Pour sa part, le coordinateur provincial de la protection civile au Nord-Kivu, Joseph Kambale Makundi, a indiqué qu’en plus de la formation, il est prévu une dotation  en matériels, dans les perspectives de constituer des cliniques mobiles, des zones de santé test. « L’idéal est d’étendre ce programme jusque dans les cent cinquante zones de santé que compte la province du Nord-Kivu », a-t-il fait savoir. Il a ajouté « qu’il s’agit d’un programme qui va prendre cinq ans pour accompagner la division provinciale de la santé à mettre en place des cliniques mobiles  de consultation prénatale et  consultation pré scolaire ». Il est aussi prévu, selon  Joseph Kambale Makundi, l’intégration dans ces cliniques mobiles des services de dépistage volontaire du VIH/sida, de même que des points sur la transfusion sanguine en plus de l’accompagnement d’urgence des infirmiers dans les aires de santé.

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
KivuRDCSociété

Related Articles

RDC : la pyschose du « poulet contaminé » déferle à Kinshasa

Le marché kinois est alimenté depuis un certain temps, par une folle rumeur faisant état de la présence, dans des

La Belgique limite la durée des visas octroyés aux dirigeants de la RDC

La Belgique a décidé de limiter à 6 mois maximum la durée des visas accordés aux responsables de la République

RDC – Football : le président de la FECOFA Constant Omari et trois hauts responsables aux arrêts

Constant Omari, le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), le secrétaire général aux Sports Barthelemy Okito, le

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils