home International, Politique, RD Congo Sanctions de l’Union européenne : Le ministre de la communication de la RDC se dit « Martyr »

Sanctions de l’Union européenne : Le ministre de la communication de la RDC se dit « Martyr »

Le ministre Mende Omalanga a affirmé au cours de sa conférence de presse de ce mardi 20 juin 2017 que le gouvernement congolais mène une «réflexion» afin de répondre aux sanctions de l’Union européenne et celles des États-Unis contre certains officiels congolais.

Le porte parole de l’exécutif national Lambert Mende, a déclaré que la RDC ne restera pas sans réponse face à ces sanctions que le gouvernement qualifie d’«agression» contre les autorités congolaises, ajoutant qu’il ignore encore les raisons de la sanction contre lui.

« Je ne comprends pas pourquoi j’ai été sanctionné, il n y a aucune explication à cela, je crois que les libertés ne sont plus respectées. On nous refuse d’agir comme un gouvernement responsable parce que nous voulons faire appliquer la loi de notre pays (…) ils m’ont sanctionné, mais je reste toujours porte-parole du gouvernement, mon rôle est d’appliquer la loi», a-t-il dit fièrement.

Le ministre des médias exprime sa satisfaction après avoir été épinglé sur la liste des personnes sanctionnées.

«Je suis très fier d’avoir été épinglé par des gens que je critique, je me sens fier d’être un des congolais qui résiste à la tentation néo colonialisme. Je n’ai aucune intention de visiter les pays européens, j’ai passé 10 ans en Europe, et je n’ai plus envie, je n’ai plus aucun compte en Europe, si eux trouvent mes avoirs, ils peuvent le prendre en cadeaux», a conclu Lambert Mende.

Avec Actualite

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils