home Art & Culture, Brazzaville, Congo Roga-Roga et Tresor Mvoula présentent leurs prix à Jean-Claude Gakosso

Roga-Roga et Tresor Mvoula présentent leurs prix à Jean-Claude Gakosso

Deux artistes congolais, notamment Roga-Roga et Trésor Mvoula, sont allés présenter, le 19 mars à Brazzaville, au ministre de la culture et des arts, Jean-Claude Gakosso
Deux artistes congolais, notamment Roga-Roga et Trésor Mvoula, sont allés présenter, le 19 mars à Brazzaville, au ministre de la culture et des arts, Jean-Claude Gakosso

Deux artistes congolais, notamment Roga-Roga et Trésor Mvoula, sont allés présenter, le 19 mars à Brazzaville, au ministre de la culture et des arts, Jean-Claude Gakosso, les prix qu’ils ont remportés lors de la 10ème édition de Canal d’or, tenu à Yaoundé, au Cameroun. Roga-Roga a reçu le prix de meilleur artiste d’Afrique centrale et Trésor Mvoula a été sacré « Révélation Afrique centrale ».

Les Canal d’or sont des récompenses organisées par la chaîne de télévision privée camerounaise, Canal2Or. Ils visent à valoriser et à promouvoir la culture africaine en général et celle camerounaise en particulier.

Le ministre Gakosso a félicité les deux lauréats congolais en signifiant que ces prix étaient le fruit du travail bien fait et qui a été reconnu hors des frontières nationales. «Trésor Mvoula, l’étoile montante au firmament de notre musique. Roga-Roga travaille depuis plusieurs années avec la ferveur que l’on sait. Malgré les défections au sein de son groupe, il n’a pas cessé de faire des efforts car dans le monde artistique, il y a souvent des départs. Cela fait partie des règles du jeu du monde artistique fait de reniements», a-t-il indiqué.

Jean Claude Gakosso a également reconnu que les musiciens congolais ont toujours porté haut le flambeau de la musique du pays. Ce, depuis les années soixante. Une manière pour eux d’être les « Diables Rouges » de la culture congolaise. Il les a invités à persévérer dans cette voie, ajoutant que « le gouvernement fera le maximum de ce qu’il peut faire pour les accompagner.

Au total, quatre-vingt-quatorze (94) nominés pour seize (16) catégories étaient sujets au centre de la 10ème édition de remise des récompenses aux professionnels de la musique camerounaise et étrangère, et à ceux du cinéma local. Sous vote du public et sur appréciation du jury, les favoris dans les différentes catégories ont reçu des prix et distinctions au cours de cette cérémonie, ponctuée par de nombreuses prestations artistiques.

Des prix spéciaux ont également été décernés au cours de ce Canal 2’Or. A la une, la première dame du Cameroun, Chantal Biya, dont l’œuvre humanitaire a été saluée, a reçu le prix mécène.

Trésor Mvoula considère cette distinction comme le fruit d’un travail accompli après une compétition. Intervenant pour la circonstance, Roga Roga a fait une annonce : « Ce prix nous le dédions à tous ceux qui aiment la paix. J’ai plusieurs ambitions. Après avoir régné pendant vingt et un an dans ce pays, sans partage, il me faut maintenant donner la chance aux autres. Je suis en train de monter ma boîte de production qui permettra aux artistes musiciens de s’exprimer car il nous manque souvent ce genre de structure pour que notre culture aille de l’avant ».

© Congo-site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils