Rencontre Sassou-Macron à Paris, comme un air de Noël

Emmanuel Macron et Denis Sassou N'Guesso

Denis Sassou N’Guesso, leader africain de la hype écologiste et Emmanuel Macron à l’Élysée, la poignée de main au bas du sapin a du tout l’air d’un geste prémonitoire, en ces temps de noël qui suscitent des espoirs.

A Paris en France où il prend part au sommet sur la planète, le chef de l’État congolais, Denis Sassou N’Guesso mène sans tambours ni trompettes, une action qui tant au plan national qu’international, trace sa dimension d’homme d’État, dessine les contours de ses combats ainsi que les perspectives de sortie de crise pour son pays. Et soudain, l’horizon se dévoile, pas aussi sombre qu’on ne le pensait au bord du fleuve Congo.

Denis Sassou N’Guesso, leader africain de la hype écologiste et Emmanuel Macron à l’Élysée, la poignée de main au bas du sapin a du tout l’air d’un geste prémonitoire, en ces temps de noël qui suscitent des espoirs.

Il va s’en dire qu’au bord de la Seine, en dépit de tous les oiseaux de mauvais augure qui annonçaient une quasi bérézina du séjour parisien du président congolais, les actions qui en découlent sont signes de succès et ouvrent de belles perspectives pour le Congo.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Denis Sassou N’GuessoEmmanuel MacronNoëlParis

Related Articles

Congo : la base de l’Upads exige le recadrage de l’action politique du premier secrétaire

Un malaise plane au sein de l’Upads. La base du parti demande un recadrage de l’action politique du premier secrétaire,

Congo : la note dégradée en catégorie « risque exceptionnellement élevé »

L’agence de notation Fitch a brutalement abaissé la note de crédit de la République du Congo, basculée dans la catégorie

Présidentielle au Congo: le PCT dénonce des actes de vandalisme contre les affiches de Sassou

A peine lancée, la campagne présidentielle commence à créer plusieurs vagues de réactions. Certaines personnes sont passives, d’autres ruminent leur abstention

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils