RDC: un cabinet présidentiel renouvelé pour le président Joseph Kabila

RDC: un cabinet présidentiel renouvelé pour le président Joseph Kabila

Le président congolais, Joseph Kabila

Le président congolais, Joseph Kabila

En RDC, coup de balai chez Kabila, comme l’ont titré certains journaux kinois. C’est un remaniement important qui a eu lieu dans l’entourage présidentiel : un nouveau directeur de cabinet et deux adjoints ont été nommés. Nehemie Mwilanya Wilondja, technocrate peu connu du grand public, prend ainsi la place de Gustave Beya à la réputation devenue sulfureuse.

Avec celui de chef de l’exécutif, le poste de directeur de cabinet est l’un des plus importants dans la sphère politique congolaise. Ces personnes font en effet parti des rares qui ont un accès direct au président Joseph Kabila. Nehemie Mwilanya Wilondja était déjà conseiller juridique au sein du cabinet présidentiel. Impliqué dans la rédaction d’un certain nombre de lois, comme celle sur l’amnistie en 2014 ou l’examen de dossiers juridiques sensibles politiquement, l’homme a le profil d’un pur technocrate discret, mais à un poste clef. Originaire du Sud-Kivu, certains voient dans cette nomination une façon de récupérer des voix dans cette zone.

Mais c’est une refonte du cabinet présidentiel qui se dessine. Sont nommés adjoints : Célestine Hortense Mukalay et Jean-Pierre Kambila Kankwende, très politique, il est l’un des principaux lieutenants de la communication présidentielle. En somme, un fidèle parmi les fidèles.

Période cruciale

Résultat : la presse kinoise n’a pas manqué de relever ces nominations quelques jours seulement après celles intervenues à la tête du parti au pouvoir, le PPRD. Nombre de quotidiens y voient la promotion d’une garde rapprochée alors que le chef de l’Etat entre dans une période cruciale à l’approche de la présidentielle en 2016 à laquelle il ne peut pas « constitutionnellement » se représenter.

Que devient par contre Gustave Beya Siku qui occupait le poste de directeur de cabinet depuis plus de sept ans ? L’homme à la réputation sulfureuse pourrait récupérer le poste d’ambassadeur à Bruxelles ou à Londres récemment libérés, mais aucune annonce n’a encore été faite à son sujet.
 
Par RFI 
 

Tags assigned to this article:
Joseph KabilaRDC

1 comment

Write a comment
  1. BAYANA
    BAYANA 29 mai, 2015, 08:35

    c est un changement politique tres strategic pour bien se preparer. Mais qu il fasse tout changement possible mais qu il se prepare bien aussi pour liberer le pouvoir car les congolais tous l attendent pour partir et voir un autre dans notre white house en 2016. CIVIS PACEM PARA BELUM… le future nous dira plus…. olinga olinga te ….2016 ezo ya…

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils