RDC : retour en force de chefs des partis dans le gouvernement Matata II

RDC : retour en force de chefs des partis dans le gouvernement Matata II
Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC

Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC

Le nouveau gouvernement rd-congolais, dévoilé dans la nuit de dimanche à lundi et dirigé toujours par Augustin Matata Ponyo, s’inscrit dans la ligne droite des recommandations des consultations nationales.

L’une des grandes caractéristiques de ce gouvernement Matata Ponyo II, c’est le retour en force des chefs des partis politiques, des acteurs politiques d’expérience, en l’occurrence les secrétaires généraux des grands.

Autour du Premier ministre Augustin Matata Ponyo, on note des acteurs politiques qui en premier lieu sont des leaders politiques de différentes sensibilités politiques, des présidents des partis et des secrétaires généraux des partis.

M. Olivier Kamitatu, l’actuel ministre du Plan, est président national de l’Alliance pour le renouveau du Congo (ARC). Il y a aussi le ministre des Médias, Lambert Mende Omalanga, président de Convention démocrate Uni (CDU), Bahati Lukwebo, président de l’ Alliance des forces démocratique du Congo (AFDC), Tryphon Kin Kiey Mululba, du Parti pour l’Action (PA) et Raymond Tshibanda de l’ ULDC .

Quant au Mouvement de libération du Congo (MLC), parti de Jean- Pierre Bemba actuellement détenu à la Haye, c’est le secrétaire général Thomas Lohaka qui fait une entrée fracassante dans le nouveau gouvernement en qualité de vice-Premier ministre et ministre des Potes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information.

Deux partis lourds de la majorité présidentielle, Le Palu et le PPRD placent également dans cette nouvelle équipe leurs secrétaires généraux, respectivement Makiashi ( neveu de Antoine Gizenga) pour le Palu, devenu ministre du Travail et de la Prévoyance sociale. Evariste Boshab, secrétaire général du PPRD, est devenu vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur.

De l’avis de plusieurs observateurs, parmi les grands défis de ce nouveau gouvernement figurent notamment la restauration de la paix et de la sécurité dans la province du Nord-Kivu, plus particulièrement à Beni, territoire où se commettent régulièrement des tueries et massacres des populations civiles. Le week-end passé, plus d’une trentaine de personnes ont été tuées dans deux villages de Béni.

L’autre défi à relever concerne l’amélioration des conditions de vie des Congolais et faire en sorte que la croissance économique se manifeste dans le vécu quotidien des Congolais.

(Xinhua)


Tags assigned to this article:
Matata IIRDC

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils