RDC – Pluies diluviennes : Kinshasa sous les eaux !

RDC – Pluies diluviennes : Kinshasa sous les eaux !

Le quartier Maziba, dans la commune de Matete, après la pluie

Le quartier Maziba, dans la commune de Matete, après la pluie

De nombreuses familles kinoises passent la nuit à la belle étoile à la suite des pluies qui s’abattent sur la capitale depuis cinq jours.

Les fortes pluies de ces derniers jours n’arrêtent de faire des victimes à Kinshasa où le nombre des sinistrés ne cesse d’augmenter. Plusieurs quartiers de la ville sont actuellement submergés par les eaux de pluie entraînant de graves inondations avec toute sa cohorte de désolation. Alors que les prévisions météorologiques annoncent de nouvelles pluies encore plus intenses, de nombreux Kinois ne savent plus à quel saint se vouer. Au quartier des Marais dans la commune de Matete, la rivière Ndjili a carrément débordé de son lit au grand désarroi des personnes habitant dans ces périmètres. Plusieurs familles ont été obligées d’abandonner leurs maisons livrées à la merci des eaux de pluie, emportant avec elles quelques effets de première nécessité. Le centre de traitement d’eau de la Régideso installé sous le pont à la lisière de la rivière NDjili a été endommagé en partie. Plus que jamais, l’aménagement du caniveau principal pour canaliser les eaux de pluies vers la rivière Ndjili est requis pour atténuer l’effet du désastre dans ce quartier.  

Les averses d’une rare intensité de ces derniers temps ont fait des dégâts un peu partout dans la ville et plus particulièrement dans les quartiers non urbanisés où les structures de canalisation sont défectueuses. Au quartier Mososo dans la commune de Limete, les eaux de pluie ont atteint des niveaux impressionnants jusqu’à engloutir de nombreuses maisons. La montée des eaux de la petite rivière de Limete a aussi contribué à exacerber la désolation parmi les habitants. Ces derniers ont depuis lors, les pieds dans l’eau et, pour se déplacer, recourent au service des porteurs occasionnels moyennant quelques billets de banque. Sur les visages des parents et des enfants, la tristesse se lit à mille lieux. A Masina Petro Congo, Kingasani et ailleurs dans la périphérie est de Kinshasa, des quartiers entiers sont transformés en des rivières avec tout le risque de favoriser des maladies d’origine hydrique telles que la typhoïde.

A l’opposé, dans la périphérie ouest, des éboulements des terres entraînant des fortes érosions sont à signaler à l’image de la commune de Mont Ngafula. A plusieurs endroits, les courants d’eau ont entraîné l’affaissement du sol à l’image du quartier Bianda où le déficit de canalisation serait à la base des dégâts constatés. Des murs de clôture de certaines maisons se sont écroulés. Dans la commune de Selembao où des habitations ont été érigées sur les hauteurs sans respect des normes urbanistiques, plusieurs familles sont aujourd’hui sans abri, leurs maisons ayant été emportées. Au quartier Matadi Kibala, les têtes d’érosion qu’on croyait avoir maîtrisé ont refait surface à la faveur des dernières pluies  ravageant tout sur leur passage. Sans bassins de rétention  ni de canalisation, les eaux de pluie vont dans tous les sens ne manquant pas au passage de faire quelques malheurs.  Certains poteaux que la Snél avait installés dans la perspective d’électrifier ce quartier ont cédé sous la forte pression des eaux.  

Comme si cela ne suffisait pas, quelques routes stratégiques de la ville sont menacées de segmentation à l‘image de la route By pass devenue impraticable à la hauteur du triangle Campus. L’ensablement de la route de Matadi au niveau de l’arrêt Zabwel vers Benseke fait peiner les automobilistes. Ce tableau apocalyptique démontre le piteux état de la voirie urbaine. Le plus écœurant dans tout ceci est que l’autorité urbaine paraît indifférente face à cette situation. Aucun message de réconfort aux familles sinistrées ni une descente sur le terrain n’a ponctué l’agenda du gouverneur de la ville de Kinshasa apparemment préoccupé à autre chose.

Alain Diasso


Tags assigned to this article:
KinshasaPluies diluviennesRDC

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils