home Art & Culture, RD Congo RDC – Musique : Montana Kamenga décide de chanter pour Dieu

RDC – Musique : Montana Kamenga décide de chanter pour Dieu

L’artiste musicien Montana Kamenga dit « Sommet des sommets »
L’artiste musicien Montana Kamenga dit « Sommet des sommets »

L’artiste musicien Montana Kamenga dit « Sommet des sommets » vient de grossir le rang des artistes musiciens qui se sont convertis en Christ.

Après le revirement presque inattendu de Christian Kimbukusu, patron de La Viniora Esthétique, qui a opté pour la musique chrétienne, c’est au tour de Montana de lui emboiter le pas. L’ancien sociétaire de Quartier Latin devenu par la suite leader de son propre groupe « Staff Influence » vient, en effet, de prendre ses distances vis-à-vis de la musique dite profane. Déjà, il est en studio où il est train de peaufiner son prochain album aux senteurs spirituelles. Le chanteur attendrait, d’après des sources, la sortie de cet opus pour annoncer à la face du monde sa reconversion.

Il se fait de plus en plus rare dans les médias, n’aborde cette question que sur le bout des lèvres. Une façon, peut-être, d’entretenir un certain mythe sur sa mutation artistique qui, déjà, fait couler beaucoup d’encre et de salive. Rien, jusqu’à cette métamorphose artistique ne prédisposait l’artiste à cette nouvelle vie. Tant bien que mal, il assurait la promo de son dernier opus « bébé Boucthou » qui, progressivement, prenait du relief dans l’espace musical kinois. A en croire des milieux proches de l’artiste, son heure aurait sonné pour servir son Dieu. Justification simpliste balayée d’un revers de main par certaines langues qui pensent que Montana vient de jeter l’éponge juste après s’être rendu compte de son impuissance dans une arène musicale où il n’a plus sa place.

A côté du tandem Fally Ipupa-Ferre Gola, ses anciens coéquipiers dans Quartier Latin, il accuse un grand retard. Après le vol de ses biens dont il avait été victime à sa résidence de Lemba, le destin de cet artiste ayant fourbi ses armes aux côtés du général Défao dans Big Star, a vite basculé. Sans producteur ni sponsor, Montana était obligé de puiser dans son tirelire de quoi financer ses propres activités. Ses prestations dominicales avec son groupe « Staff Influence » à l’Hôtel « La Crèche » de Matonge situé dans la commune de Kalamu étaient loin de résoudre le problème. Peut-être que la musique chrétienne pourrait lui donner ce qu’il n’a pu obtenir de l’autre côté de la manche.      

Alain Diasso

One thought on “RDC – Musique : Montana Kamenga décide de chanter pour Dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils