home Art & Culture, RD Congo RDC – Musique : Koffi Olomide sur les traces de Papa Wemba

RDC – Musique : Koffi Olomide sur les traces de Papa Wemba

Vu de dos, Koffi habillé comme Papa Wemba lors de son show fatal au Femua
Vu de dos, Koffi habillé comme Papa Wemba lors de son show fatal au Femua

Dans le clip de la chanson Petit Rossi, l’hommage de Mopao Mokonzi à Bakala dia Kuba, il arbore sa dernière tenue de scène et pose sur un fauteuil Louis XIV semblable à celui où il est assis sur les affiches géantes qui ornent les bus Transco.

Koffi Olomide avait annoncé la sortie du clip officiel de sa nouvelle chanson, sa disponibilité sur la toile le 14 juin à 18heures. Le chanteur a tenu parole. En effet, Petit Rossi a été posté en exclusivité sur YouTube depuis la date anniversaire de naissance de Papa Wemba. Le titre est d’ailleurs emprunté à l’un des derniers surnoms du disparu. Rossi est le diminutif de Rossignol en référence à la voix du disparu. Petit Rossi est le surnom qu’il tiendrait de son feu mentor Tabu Ley.

La chanson a attisé la curiosité de plusieurs mélomanes au courant du différend qui opposait les deux stars. Cependant, nombreux se disent déçus après l’avoir vu ne le trouvant pas touchant du tout. Le texte n’a pas accroché. Dommage qu’il en soit ainsi car le Grand Mopao est pourtant réputé pour ses textes et mélodieuses chansons souvent appréciées des mélomanes. Et même que la voix fluette de Cyndi le Cœur avec qui il chante en duo n’aurait pas servi à la rendre à leur goût car d’aucuns trouvent l’air insipide. Mais peut-être est-ce trop tôt pour apprécier l’air, il faudrait encore un peu de temps pour qu’ils s’y accoutument en fin de compte.

Mais il y a autre chose encore sur quoi trouvent à redire certains. En effet, il en est qui n’apprécient pas que Koffi se présente dans la même chemise Dolce Gabbana que portait Papa Wemba à sa mort. C’est peut-être le succès de ce vêtement désormais célèbre caractéristique des dernières images de l’illustre disparu sur la scène fatale du Femua, le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, qui l’aurait porté à jeter son dévolu sur elle. Il ne faut pas oublier qu’elles ont fait le tour du monde ! Mais la mise d’Olomide dans la vidéo Petit Rossi lui est tout de même identique à une différence près. Savoir qu’il en a gardé l’essentiel, le chapeau et la chemise mais a préféré le porter avec le bermuda assorti de Dolce Gabbana, c’est là que se situe la différence.

Mais il faut ajouter au port vestimentaire, le fauteuil Louis XIV, une autre caractéristique rattachée au souvenir encore vivace de feu Papa Wemba vu au quotidien dans la ville. Là encore, il réside juste une petite différence car celle où pose Bakala dia Kuba est aux couleurs de son sponsor Airtel, le rouge et le blanc. Quant au Jeune Pato, il a remplacé le rouge par le noir, symbole de deuil.

Il est clair qu’avec toutes ces références directes à Papa Wemba auquel s’ajoute le titre, le clip aurait été muet que l’on aurait compris qu’il avait trait à sa personne. C’est peut-être là le dessein de Koffi Olomide qui regrette par ailleurs que la voix de Petit Rossi manquera à jamais à l’interprétation d’Anibo et Princesse ya Sinza, leurs duos des années 1970. Et d’exhorter, comme se parlant d’abord à lui-même, à la crainte de Dieu, qu’en fin de compte la vie c’est rien, il souligne que l’orgueil est vil, les querelles et la colère ne valent pas la peine autant que se haïr. Aimons-nous, finit-il par conclure regrettant le départ du formateur des idoles.

Nioni Masela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils