RDC : Moïse Katumbi a demandé la protection de la Belgique

RDC : Moïse Katumbi a demandé la protection de la Belgique

l'ancien gouverneur  du Katanga, Moïse Katumbi, lors d'une interview, le 2 juin 2015 à Lubumbashi, en RDC|AFP

l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, lors d’une interview, le 2 juin 2015 à Lubumbashi, en RDC|AFP

Didier Reynders, l’a annoncé samedi soir à Jérusalem, où il est en visite de travail : Moïse Katumbi, l’ancien gouverneur du Katanga s’est présenté ce samedi matin au consulat de Belgique à Lubumbashi pour y demander la protection de notre pays.

 
Selon les mots de notre Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, « Moïse Katumbi était inquiet pour sa situation personnelle dans les prochains jours. »
 
« Nous l’avons écouté », a affirmé Didier Reynders, qui avait eu au téléphone plusieurs fois au cours de la journée l’ancien gouverneur du Katanga. Rappelons que celui-ci vient de faire acte de candidature pour la présidentielle dans son pays.
 
Le chef de la diplomatie belge a téléphoné au Premier ministre congolais concernant la situation de Moïse Katumbi. Didier Reynders a, semble-t-il, obtenu des assurances. Toujours est-il que l’ancien gouverneur du Katanga a quitté le consulat belge et regagné son domicile, tout proche, samedi en fin de journée.
« Sens des responsabilités »
 
Lundi, il devrait se présenter devant les autorités pour un interrogatoire. « Les choses devraient se passer calmement et correctement. », selon Didier Reynders. Le responsable belge a appelé au « sens des responsabilités ». Il a aussi rappelé ce qu’il avait dit voici quelques jours à Kinshasa : que la responsabilité individuelle des agents des services de sécurité officiels était engagée.
 
Didier Reynders a également évoqué des informations faisant état de « possibles arrestations à Lubumbashi ces derniers jours ». Le ministre belge a informé les autorités européennes et celles de l’ONU des inquiétudes de Moïse Katumbi.
©lesoir

 


Tags assigned to this article:
BelgiqueMoïse KatumbiRDC

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils