RDC : les voleurs de câbles électriques plongent Lubumbashi dans le noir

RDC : les voleurs de câbles électriques plongent Lubumbashi dans le noir

En République démocratique du Congo, la quasi-totalité des 2,8 millions d’habitants de la ville de Lubumbashi a été privée d’électricité, le samedi dernier. « C’est pratiquement 90% de la ville qui était sans courant.», a confié Fridolin Kumbu, le directeur provincial de la Société nationale d’électricité (SNEL) à la radio Okapi.

Cette situation résulte du vol de plus de 1 500 mètres de câbles électriques qui a été perpétré dans le village de Shila Tembo. Ce genre d’incivisme est récurrent dans le pays qui a déjà connu, en 2016, 15 cas de vol qui l’ont privé de plus de 13 tonnes de câbles en cuivre.

Le remplacement de ces infrastructures a coûté plus de 140 000 $ à la société. « Nous sommes obligés de remplacer les câbles mais il arrivera un jour où il n’y aura plus de câbles en stock.», craint le dirigeant.

Pour arrêter le vol de ces équipements prisés pour le cuivre qu’ils contiennent, la SNEL a démarré un processus de remplacement des câbles dérobés par des câbles en aluminium qui ont moins de valeur pour les citoyens mal intentionnés.

Gwladys Johnson

© Agence Ecofin


Tags assigned to this article:
câbles électriquesLubumbashiRDC

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils