RDC : Lambert Mende dénonce la « pression » pour l’accréditation d’une journaliste de RFI

RDC : Lambert Mende dénonce la « pression » pour l’accréditation d’une journaliste de RFI

Le ministre de la Communication et des Médias de la RDC, Lambert Mende Omalanga, a dénoncé la « pression » exercée sur lui pour qu’il renouvelle l’accréditation à Kinshasa de Sonia Rolley, journaliste à Radio France internationale (RFI).

« Sonia Rolley est journaliste comme tous les autres, RFI n’a pas à mettre la pression sur moi. Je suis un ministre de la république. Il faut respecter ma fonction. Il y a une demande qui est en étude par mes services. On n’a pas encore pris une décision. S’il faut donner l’accréditation, on va le faire, sinon, on va le dire tout haut. Pourquoi cette pression, il faut respecter ma fonction », a dit Lambert Mende cité par actualité.cd visité à APA.

D’ailleurs, a-t-il ajouté, « Kinshasa n’est pas obligé de renouveler l’accréditation de Sonia Rolley ».

«Près de trois mois après une demande de renouvellement d’accréditation de son envoyée spéciale permanente à Kinshasa, Sonia Rolley, la direction de RFI n’a toujours aucune réponse », a indiqué dans un communiqué la radio française qui dit interpréter « ce silence des autorités congolaises comme un refus ».

Selon la même source, « ce refus intervient alors que l’émetteur de RFI à Kinshasa, coupé depuis le début du mois de novembre dernier, n’est toujours pas rétabli tandis que celui de Brazzaville est depuis ce temps brouillé à Kinshasa ».

Par l’APA


Tags assigned to this article:
journaliste de RFILambert MendeRDC

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils