Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

RDC : la présidente du tribunal ayant condamné Katumbi dénonce des « pressions » de l’ANR et serait en fuite

Cette fin de mois de juillet s’annonçait déjà chaude en République démocratique du Congo, elle sera finalement torride.

L’agence Belga a annoncé, ce mardi soir que : « La présidente du tribunal de paix de Lubumbashi (sud-est de la République démocratique du Congo) a, dans une lettre à sa hiérarchie, demandé mardi que soit considérée comme nulle sa signature apposée au bas du jugement condamnant l’ex-gouverneur de la province du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, à une peine de trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière. « Je saisis votre autorité (…) pour dénoncer les contraintes physiques et morales exercées sur ma personne avant l’audience et pendant le délibéré pour que ma signature soit apposée sur le jugement », condamnant M. Katumbi à une peine de trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière, ce qui rend inéligible ce candidat à la présidentielle, a indiqué la juge Chantal Ramazani Wazuri dans ce document.

Elle évoque une « extorsion » de sa signature dans cette lettre dont l’agence Belga a obtenu une copie.

« J’ai été obligée de condamner » M. Katumbi, a ajouté Mme Ramazani, évoquant des pressions émanant du directeur général de l’Agence nationale de Renseignements (ANR), Kalev Mutond.

« Cette condamnation avait notamment comme objectif d’obtenir son inéligibilité en cas de présentation de sa candidature à la présidence de la République », a poursuivi la magistrate, qui serait en fuite après l’envoi de cette lettre.

Le tribunal de paix de Kamalondo-Lubumbashi avait condamné le 22 juin M. Katumbi – un ancien allié du président congolais Joseph Kabila passé l’an dernier à l’opposition – à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière l’opposant à un ressortissant grec, Alexander Stoupis.

Un certain flou avait entouré ce jugement, un des deux autres juges du tribunal refusant au départ de signer l’acte de condamnation, conclut le texte de l’agence Belga.

Lire l’intégralité de l’article sur dhnet

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils