RDC: la majorité n’a pas demandé un 3e mandat pour Joseph Kabila, affirme Vital Kamerhe

RDC: la majorité n’a pas demandé un 3e mandat pour Joseph Kabila, affirme Vital Kamerhe

L’opposant Vital Kamerhe a déclaré jeudi 1er septembre à l’ouverture du dialogue politique que lors des travaux préparatoires de ce forum, les délégués de la majorité présidentielle n’avaient pas demandé un troisième mandat pour l’actuel chef de l’Etat Joseph Kabila.

Le président Kabila achève son deuxième et dernier mandat en décembre prochain. Certains opposants le soupçonnent de vouloir rester au pouvoir au-delà de ce délai. Il a convoqué un dialogue auquel une partie de l’opposition refuse de participer.

Vital Kamerhe qui prend part au dialogue appelle les autres opposants à participer à ce forum censé permettre la tenue d’élections « apaisées » et « crédibles ».

« A l’issue des travaux préparatoires, je n’ai pas noté qu’ils [les délégués de la majorité] ont demandé un troisième mandat pour le président Kabila. Nous ne l’accepterons pas. Que ceux qui sont dehors viennent avec leur sagesse et leur intelligence pour qu’ensemble, nous puissions donner à notre peuple le calendrier électoral », a déclaré Vital Kamerhe.

Mesures de décrispation

Au sujet des préalables exigés par certains de l’opposition pour prendre part au dialogue, Vital Kamerhe a indiqué que certains avaient été satisfaits.

« C’est l’occasion de remercier le pouvoir qui a commencé à prendre un certain nombre de mesures pour décrisper cette ambiance qui ressemblait à une guerre entre l’opposition et la majorité. Quelques prisonniers de guerre et d’opinion ont recouvré la liberté. Geste appréciable. Des télévisions ont été ouvertes à Kinshasa. C’est un pas dans la bonne direction », a noté le président de l’UNC.

Vital Kamerhe invite les autorités « à aller jusqu’au bout dans la libération des prisonniers politiques et d’opinion, à ouvrir les médias ».

« C’est tout le monde qui va gagner. Ça va élever le pouvoir. Ça ne va pas l’humilier », a-t-il déclaré.

M. Kamerhe a demandé au facilitateur de suspendre les travaux pour permettre aux opposants présents de tenter de convaincre les autres opposants de les rejoindre.

 


Tags assigned to this article:
Joseph KabilaRDCVital Kamerhe

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils