RDC : Joseph Kabila risque de « s’imposer »

RDC : Joseph Kabila risque de « s’imposer »

Le président congolais, Joseph Kabila

Le président congolais, Joseph Kabila

En RDC, des partis politiques de l’opposition, en convention à Kinshasa, redoutent un report de la présidentielle qui permettrait à Joseph Kabila de rester en poste.

Regroupés au sein d’une plateforme qu’ils ont appelée « Dynamique de l’opposition », ils disent vouloir faire échec à la prolongation du mandat du président.

Cette rencontre de l’opposition survient alors que le « dialogue » voulu par le chef de l’Etat est annoncé pour les prochains jours. La « Dynamique de l’opposition » a affirmé qu’elle n’y participerait pas.

Stratégie

Ces partis estiment que le dialogue annoncé procède d’une stratégie qui viserait à prolonger le mandat de M. Kabila.

« Nous n’avons pas besoin de ce dialogue », estime Jean-Claude Mvuemba, président du MPCR, un parti de l’opposition. « Ce qui nous intéresse c’est les élections. Et que M. Kabila puisse rendre le tablier à travers les élections. »

Réunis jusqu’à vendredi, les opposants comptent annoncer une série d’actions pour contrer le pouvoir.

« La convention va nous donner des résolutions qui nous permettront de pousser le peuple congolais à comprendre que si nous ne faisons rien, M. Kabila va s’imposer. Il va faire un coup d’Etat constitutionnel, » a assuré Martin Fayulu, modérateur de la « Dynamique de l’opposition ».

(BBC)


Tags assigned to this article:
Joseph KabilaRDC

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils