RDC : Dix tonnes de munitions et 500 kg d’armes à feu en cours de destruction à Bunia

RDC : Dix tonnes de munitions et 500 kg d’armes à feu en cours de destruction à Bunia

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Dix tonnes de munitions et cinq cent kg d’armes à feu sont en cours de destruction depuis mardi à Bunia, dans la province de l’Ituri, a indiqué mercredi le porte-parole de l’équipe-pays des Nations Unies, Sylvestre Ntumba Mudingayi, lors du point de presse hebdomadaire.

Selon M. Mudingayi, cette opération de destruction d’armes et de munitions obsolètes détenues illégalement a été lancée par le PNUD, en partenariat technique avec le Service d’action anti-mines des Nations Unies (UNMAS) sur le site de Rwampara à Bunia.

Il a également rappelé qu’en mars 2014, le ministre de l’Intérieur et sécurité avait officiellement lancé à Bunia, la collecte de 2.500 armes légères et de petit calibre (ALPC) en Ituri, auprès des populations civiles, avant d’ajouter que cette opération menée selon le principe « arme contre développement » s’est achevée en août 2014 et a concerné 4 sites : Bunia, Fataki, Libi et Mahagi.

Le porte-parole de l’équipe-pays a aussi fait savoir que les résultats ont largement dépassé les attentes, 70% des populations civiles des 4 sites et des environs immédiats (dont 45% de femmes) ont été sensibilisés au désarmement civil volontaire. En outre, 23.594 armes et munitions illicites-774 armes à feu et 22.820 munitions-ont été remises par 650 personnes, dont 6 femmes.

Par ailleurs, près de 8.500 kits de compensation ont été offerts aux remettants en contrepartie (des motos, moulins à moudre, pagnes, savons, cellulaires, tôles, etc.) 550 armes à feu ont été marquées pour faciliter leur traçabilité.

La RDC répond ainsi à ses obligations internationales et prévient le risque potentiel de déflagration lié aux conditions de conservation des ALPC, a-t-il dit. Cette cérémonie marque la clôture officielle du projet-pilote de sécurité communautaire financé depuis 2008, principalement par le PNUD dans le cadre de la prévention des crises et du relèvement communautaire.

Les autres partenaires impliqués dans ce projet sont les autorités civiles, policières et militaires de Bunia, la MONUSCO, l’Allemagne, l’Australie et le Réseau des ONG pour la réforme du secteur de la sécurité.

ACP


Tags assigned to this article:
BuniamunitionsRDC

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils