[GARD align=”center”]

Deux personnes ont été tués mardi à Kinshasa dans les heurts entre les éléments de la police nationale congolaise et les militants de l’Union pour la Démocratie et le progrès social (UDPS), principal parti d’opposition, selon des témoins.

“Il y a un mort de part et d’autre”, a déclaré par téléphone à Xinhua Joseph Olenga N’Koy, membre de l’opposition.

Selon d’autres sources, un policier qui passait dans le paramètre du quartier général de L’UDPS a été attaqué par les militants de ce parti.

Pour ce sauver, il a tiré dans la foule, tuant une personne, ont affirmé les mêmes sources.

Cet incident intervient deux jours après un grand événement d’opposition intervenu à Kinshasa pendant lequel l’opposant Etienne Tshisekedi avait demandé au president Joseph Kabila de respecter la Constitution.

[GARD align=”center”]

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.