RDC : deux militaires se disputent une même femme, trois morts

RDC : deux militaires se disputent une même femme, trois morts

Trois personnes ont été tuées dans un échange de tirs à balles réelles entre deux militaires congolais qui se disputaient la même femme dans le Kasaï, région troublée du centre de la République démocratique du Congo, a indiqué dimanche un responsable local.

La fusillade a eu lieu vendredi soir lors de la cérémonie traditionnelle de remise de dot par le nouveau prétendant, un militaire, qui voulait épouser une femme divorcée d’un autre militaire appartenant au même régiment des Forces armées de la RDC déployé dans le Kasaï.

Après son divorce, “la femme souhaitait se remarier avec un autre militaire. Le vendredi soir, le nouvel amant s’est présenté dans la famille de la femme pour verser la dot. Son ex-mari est arrivé et une dispute a éclaté entre les deux hommes”, a déclaré à l’AFP Fidélie Kabinda, la maire de Mwene Ditu dans la province du Lomami (centre).

“Chaque soldat a utilisé son arme. Au cours de l‘échange de tirs, l’oncle de la femme et son fils ont été touchés et sont morts sur place”, a ajouté Mme Kabinda, indiquant qu’un adolescent qui est passé à proximité des lieux a également été mortellement touché par une balle.

Quatre autres personnes ont été blessées par balles et ont été hospitalisées, a encore indiqué la maire, mais “elles sont hors de danger”.

La femme au centre de la dispute et son ex-mari ont pris la fuite, emportant les 50.000 francs congolais (27 euros) de la dot, selon des témoins alors que le prétendant “est aux arrêts”, selon la maire.

Lors de ces échanges nourris de tirs, de nombreux habitants paniqués ont fui hors de la ville pour se mettre à l’abri, craignant une reprise des violences.

La province du Lomami fait partie des quatre provinces du centre de la RDC théâtre de violences meurtrières depuis septembre 2016 suite à la mort d’un chef coutumier tué dans une opération militaire.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
FemmemilitaireRDC

Related Articles

RDC – Moïse Katumbi: «2016, c’est l’année où il y aura la première alternance dans notre pays»

Moïse Katumbi, gouverneur honoraire de l’ancienne province du Katanga a déclaré mercredi 6 janvier sur Radio Okapi : «2016 sera l’année

RDC : l’opposant Jean-Pierre Bemba sort de son silence et appelle à la fin de l’ère Kabila

  Depuis La Haye où il purge une peine de prison pour crimes contre l’humanité, l’ancien vice-président congolais s’est exprimé

Maître Gims : « Je ne suis toujours pas français, suis fier d’être congolais »

Depuis qu’il s’est lancé dans une carrière solo, la vie de Maître Gims a totalement changé. Argent, famille, voyages, projets

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils