RDC-Corruption : Moïse Katumbi répond à la menace de Kabila

RDC-Corruption : Moïse Katumbi répond à la menace de Kabila

Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi

Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi| Simon Dawson/Bloomberg via Getty Images

Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, qui passe pour un possible candidat à la prochaine présidentielle en République démocratique du Congo, a déclaré jeudi à l’AFP être peu surpris par la révélation de la plainte pour fraude émanant du président Joseph Kabila contre lui.

« J’ai déjà eu affaire à la justice juste avant l’élection présidentielle de 2011″, a déclaré M. Katumbi par téléphone à l’AFP de Lubumbashi, capitale du Katanga, riche province minière du sud-est de la RDC.

« Je n’ai pas été officiellement notifié » d’une plainte, mais « le procédé et la méthode ne m’étonneraient pas », a ajouté ce gouverneur populaire de 50 ans, qu’un conflit larvé oppose à M. Kabila.

Le nom de M. Katumbi apparaît dans une plainte pour fraude ou corruption déposée mardi au nom de M. Kabila contre une vingtaine de personnes, dont quatre gouverneurs et son ancien chef de cabinet.

Le document, que l’AFP a pu consulter, a été rédigé par Luzolo Bambi Lessa, conseiller spécial du chef de l’État pour la lutte contre la corruption.


Plainte de KABILA, Moise KATUMBI : « J’attend… di VoiceOfCongo

Richissime homme d’affaires passé à la politique, M. Katumbi, membre du parti de M. Kabila, passe pour un possible successeur au chef de l’Etat, au pouvoir depuis 2001, à qui la Constitution interdit de se présenter à la prochaine présidentielle prévue pour novembre 2016.

« Déjà en 2009-2010, le gouvernement congolais avait lancé une procédure judiciaire contre ma famille et moi en Belgique et en Grande-Bretagne », a rappelé M. Katumbi, membre du parti présidentiel.

Le gouverneur du Katanga était alors accusé de trafic d’armes, financement des rebelles et blanchiment d’argent. Ses comptes avaient été saisis et l’affaire s’était terminée par un non-lieu.

« A cette époque, M. Luzolo était ministre de la Justice », a ajouté M. Katumbi. « Dès que je serai saisi officiellement [de la nouvelle plainte], je prendrai mes responsabilités ».

L’opposition congolaise et une partie de la majorité soupçonnent M. Kabila de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà du terme de son mandat, fin 2016, et de manœuvrer pour repousser la tenue de la prochaine présidentielle.

Depuis des mois l’opposition réclame en vain au chef de l’État d’annoncer publiquement qu’il quittera ses fonctions à la fin de son mandat.

En décembre, M. Katumbi avait mis en garde à mots couverts M. Kabila contre la tentation de vouloir s’accrocher au pouvoir. Il s’est jusque-là gardé d’afficher publiquement ses éventuelles ambitions pour la prochaine présidentielle.

Par AFRIKATV


Tags assigned to this article:
CorruptionJusticeKabilaMoïse KatumbiRDC

7 comments

Write a comment
  1. Firnin Mutoke
    Firnin Mutoke 26 juin, 2015, 19:30

    Je Suis Tout À Fait Desolé Du Fait Que Je N Arrive Pas À Faire Une Analyse Scruptuleuse De Ce Théâtre, Ce N Est Qu Une Distraction Qui Va Conduire À La Conservation Du Pouvoir(faux). Jusqu alors Tout Le Monde N Arrive Pas À Contrebalancer Les Deux Chiffres(le Montant Detourné Et Le Budget De L Etat). Bref, Il Devrait Commencer Pas S’accuser Car Les Autres Sont Derriere Lui.

    Reply this comment
  2. fabrice
    fabrice 29 juin, 2015, 19:38

    lorsque kabila est venu au pouvoir,en 2001 en etat migrichon,monsieur Moise etait boureux d’argents,meme Ngoyi kasanji faisait les diamants.Mais kanambe devrait reflechir avant de salir ses deux hommes

    Reply this comment
  3. SYLVAIN KONGOLO
    SYLVAIN KONGOLO 3 septembre, 2015, 19:40

    MOISE A FAIS SES PREUVES DANS CE PAYS SOYONS RECONAISSANT . KABILA A RAMASSER LA RICHESSE DE CE PAYS EN VOLANT ET EN TUANT LES CONGOLAIS. AUJOURD HUI IL 15 MILLIARD DE DOLLARS.IL A VOLE PLUSQUE MOBUTU.

    Reply this comment
  4. alexis mabikane
    alexis mabikane 4 septembre, 2015, 05:39

    la RDC a plus besoin des personnes intelligente et travailleur que des diqtracteur de la population. ayons plus pitié des congolais mais aussi de ce gigantesque pays dont ses fils et filles vivent dans la pauvreté,chômage. même si l actuel chef de l État pouvais se maintenir au pouvoir une centaine d année il ne peux rien changer car ses capacités sont inférieur. laisser la chance aux autres.

    Reply this comment
  5. Aristo
    Aristo 5 septembre, 2015, 06:37

    Soyons sérieux et ne pensons pad que le peuple congolais est aussi con comme on ne se l’imaginer. Moïse Katumbi a fait montre d’une bonne gestion de sa province, il peut ne pas voler mais les réalisations sont visibles. Au président Kabila, je lui dit de ne pas étouffer les bienfaiteurs car les congolais tirent profit d’eux et qu’il cesse de nous distraire avec des accusations inutiles. Les 5 chantiers ne sont pas visibles à l’Equateur, il s’en prend à qui pourtant les fonds alloués pour ce sont rétrocédés à Kin et il le sait bien.

    Reply this comment
  6. jose
    jose 7 septembre, 2015, 16:01

    Moi je pense que hypolithe cherche voir comment les congolais reagisent et bien il verra ca a 2016 il y aura deux option la premier de lui expedier dans son pays natal il bien son pays et la deuxieme option de rejoindre son cousin a la CPI pour accusation de genosideuur , un terminator mais ce pas grave le jour avance et la ventire ce prepare oko lele na munoko ya mboka na yo

    Reply this comment
  7. isaac kanza
    isaac kanza 4 octobre, 2015, 04:38

    l’heure est venu pour tous les congolais de prendre de disposition plus les bourkina b enfin d’empecher la transition de kanambe,

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils