Quatre responsables de l’opposition déférés à la Maison d’arrêt de Brazzaville

Quatre responsables de l’opposition déférés à la Maison d’arrêt de Brazzaville

La maison d’arrêt de Brazzaville|Capture d'écran Télé Congo

La maison d’arrêt de Brazzaville|Capture d’écran Télé Congo

Détenus à la direction générale de la surveillance du territoire pour enquête, quatre responsables de l’opposition, notamment Jean Ngouabi, Anatole Limbongo-Ngoka, le colonel à la retraite Marcel Mpika, Jacques Banangandzala ont été déférés à la Maison d’arrêt de Brazzaville, mardi 19 avril 2016.

Ils devraient être rejoints par Dieudonné Dhird, qui avait été interpellé à Ouesso et qui est détenu à la direction de la police judiciaire, à Brazzaville. Tous étant proches du candidat Jean-Marie Michel Mokoko, ils étaient accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de tentative de renversement des institutions nationales, avec l’aide des mercenaires français. Des perquisitions avaient été menées dans leurs domiciles respectifs et à l’hôtel Saphir.

«De sources bien informées, le général Mokoko est, depuis longtemps, de mèche avec des mercenaires français, basés au Gabon et à Kinshasa, sous la houlette d’un certain Stéphane… Ces mercenaires «attendent de faire leur entrée au Congo, à la faveur du soulèvement populaire que claironne le général Mokoko, et qui partirait de la contestation des résultats du scrutin présidentiel du 20 mars», avait écrit le site Internet «portail242.info», reprenant un article posté dans un blog de Médiapart.

C’est, finalement, pour appel à la désobéissance civile qu’ils sont poursuivis, a-t-on appris de source proche de l’opposition où certains s’étonnent, car l’appel à la désobéissance civile avait été lancé par les cinq candidats de l’opposition Frocad-I.d.c et non par les personnes incarcérées. C’est, maintenant, au juge d’instruction de prendre en main cette affaire, pour en dire la suite.


No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils